Publié le 27 Février 2022

publication initiale : décembre 2021

 

ça y est, j'ai décidé de m'atteler à la  proposition de Marie Rose... sur la galerie du CDIP : transformer une photo en ne laissant qu'une partie colorisée, sans détourage... 

Il a fallu que je me replonge dans mes vieux tutos, le plus facile me semble celui-ci (en résumé : avec Studio Scrap : sélection de l'objet -  j'ai utilisé la sélection polygonale-  inversion de la sélection et clic sur "noir et blanc", c'est simplissime en fin de compte)

S'il ne vous "parle" pas trop, n'hésitez pas à élargir la lecture

 

à vrai dire, je ne pensais pas trop faire une page sur ce sujet, mais la photo s'y prêtait bien, et elle n'avait pas grand intérêt en dehors de cet exercice :)

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 27 Février 2022

publication initiale : mars 2022

 accès à l'article suivant

 

en arrière plan, j'ajoute un masque avec la texture créée au départ

pour les informations touristiques, ce sera par là : 

je ne sais pas trop où je vais, ce n'est sûrement pas une raison pour ne pas y aller :)

Pour commencer, je veux créer un fondu entre deux couleurs pour une texture de fond.

J'ai déjà créé des masques qui vont me servir,

j'ai simplement  inséré une couleur dans un gabarit, avec une forte transparence. Je l'ai superposé plusieurs fois, en décalant chaque fois, puis en exportant en format PNG

 

J'insère ce masque deux fois sur ma page, en les inversant

 

  •  voir aussi les explications de Muttidesaski - soit dans les commentaires, soit ICI - clic  pour créer ce masque avec GIMP

 

 

 

dans celui qui est le plus opaque en haut, j'insère une texture beige

dans l'autre, une texture verte

 

 

 

j'ajoute ma photo dessus  (crédits photo (c) Wikimédia : 
Moreau Henri le Stangala - passerelle de Meilh)

 

et j'exporte le tout en format JPG

 

j'ajoute une page à mon album (pour pouvoir modifier l'assemblage si nécessaire), et sur la nouvelle page, j'ajoute cette photo zoomée pour faire apparaître uniquement la photo 

 

 

 

 

puis un gabarit qui déborde de la photo

Je copie la photo dans ce gabarit, et je lui applique le même zoom plus une ombre

j'ajuste la photo sur le fond et dans le gabarit et je recopie plusieurs fois ce gabarit

 

 

 

 

la maquette jointe inclut la page avec les gabarits verticaux, et deux pages supplémentaires qui pourront vous aider à créer vos propres masques "estompes"

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 27 Février 2022

publication initiale : mars 2022

 

clic pour arriver directement aux indications sur la création de la maquette SCALB

 

 

Les premières informations concernent des étapes utiles, si l'on souhaite utiliser GIMP en complément. Elles ne sont pas indispensables dans un premier temps, si l'on ne se sent pas encore très à l'aise avec des logiciels complémentaires

 

clic pour la fin de l'article, (et la suite)

Joelle me transmets un message avec quelques interrogations (voir en bleu ci-dessous,  auxquelles je vais tenter de répondre. Je modifie aussi le "pas à pas" publié initialement, pour qu'il soit complet -ou tout au moins "complété" ...  😀. Si vous découvrez cet article et qu'il vous intéresse, clic ici pour trouver ce "pas à pas " (dans le cas contraire, clic pour aller à la fin de l'article et consulter la suite... si ce n'est pas déjà fait)

Je vais publier cet article avec un "message d'info", j'imagine bien que peu d'entre vous seront intéressés par les nouvelles indications, mais si elles peuvent servir à une personne seulement, ce serait dommage qu'elle ne soit pas alertée.

Muttidesaski : merci pour les infos que tu as ajoutées en commentaires ;  les personnes qui sont inscrites à ton forum trouveront donc tes tutos sur ce sujet  ici :

 

 

 

Voici les questions (et les "retours") de Joelle 

Avec un peu de mal, j’ai fini par arriver à transformer le fichier png de Lea France en Scalb sur Studio Scrap ; j’ai réussi à insérer des photos dans les 12 gabarits.

Les points sur lesquels j’ai buté en suivant ton tuto c’est sans doute que je suis encore trop novice avec GIMP et pas assez d’expérience.

Par exemple je cherchais désespérément ou trouver une image à convertir – et j’ai beaucoup tourner en rond – mais je n’ai jamais eu cette étape là ; ensuite rogner selon son contenu ça c’est clair et je comprenais bien ce que je faisais ; mais une fois que j’ai rogné je ne savais pas que faire de cette image rognée (tout simplement exporter).  

donc : "convertir" une image, la question n'arrive pas forcément - Dans le tuto d'origine, j'ai ajouté "il peut arriver"

 

quand tu as rogné l'image selon le contenu, il faut l'exporter. Désolée  pour l'oubli, je corrige 😀

 

 

Si j’ai bien compris c’est seulement à ce moment là que j’exporte dans le dossier masque de Studio Scrap.

La dernière difficulté c’est quand tu dis : « après avoir inséré le preview de la maquette sur 1 page,  je positionne chaque masque à son emplacement et j'adapte son format avant d'y insérer photo ou textures.. »  pour positionner chaque masque à sa place il faut pas mal tâtonner car la dimension n’est pas la même et il faut les réduire  en plus d’essayer tant bien que mal de les ajuster.

oui, c'est ce qu'il faut faire...  Si cela te pose des difficultés, tu pourrais peut-être ne pas suivre mes conseils. Sur les fichiers de Lea France, les masques sont insérés sur une page carrée, à l'endroit et à la taille qu'il faut.  On superpose les différentes "couches" de masque, et on sélectionne chaque couche pour y intégrer la photo ou la texture que l'on souhaite ...  personnellement, je ne trouve pas cela très "confortable", mais tu peux préférer cette option.  

suggestion : si tu ne l'as pas détruit, tu peux à nouveau cliquer sur le mail de LeaFrance et télécharger à nouveau ton kit "papyrus" ; comme tu le maîtrise bien maintenant et que tout cela est frais dans ta mémoire, tu pourrais faire un nouvel essai sans reformater les masques ? J'ajoute une mention à mon "pas à pas" pour que les deux processus puissent être utilisés...

 

par contre, c'est un peu la même chose quand on crée une maquette avec des gabarits  : il faut choisir leur place et adapter leur format.. c'est sans doute une habitude à prendre 

 

Est-ce que tu peux me dire pour quelle raison c’est dans les masques que l’on doit enregistrer les 12 formes et pas plutôt dans les gabarits ; c’est peut-être évident mais ça me déroute un peu.

Studio Scrap peut ajouter des images (photos ou textures),

  • dans des formes PNG enregistrées dans le dossier "masques"
  • ou dans des fichiers au format ".SVG" ou ".GAB", enregistrés dans le dossier "gabarits"

 

le logiciel fonctionne ainsi (sauf s'il y a eu des modifications depuis la version 7.1), donc il faut faire comme cela ..  

Les gabarits sont des fichiers de format

* SVG (intégrés au logiciel, ou  aux kits complémentaires achetés par la suite)

* ou GAB (lorsque sur une page de scrap, on clique sur une forme créée et que l'on choisit "sauvegarder dans mes gabarits") 

 

Ces fichiers n'existent pas dans les kits de Lea France, c'est pourquoi on passe par l'option "masque".

On peut transformer des images PNG au format SVG grâce à quelques sites internet

Cela faisais longtemps que je n'avais pas  essayé, et les outils ce sont sans doute amélioré. Lorsque j'avais fait des essais, cela marchait très bien pour des formes pleines, même biscornues, mais dès qu'il y avait un trou dans la forme, cela devenait n'importe quoi, alors j'ai renoncé.  

 

 

Cela représente quand même l'intérêt de pouvoir ajouter des ombres, des bordures magiques... Donc j'ai recommencé ce matin et transformé sans trop de difficultés tous ces masques en gabarits SVG, avec  PNGTOSVG -  Pour plus d'information, voir iciAttention !!! Avant de transformer les masques LeaFrance en gabarits, il faut gommer les numéros !!! sinon ils apparaîtront en "trou" dans le gabarit !! Complément d'info ICI :

Ta question m'a interpellée, et j'ai tenté d'ajouter une image PNG dans mon dossier "gabarits" (s'il y a une chose dont je suis sûre, c'est de ne pas TOUT connaître de Studio Scrap 😀)

quand je clique sur "gabarit", je la vois bien apparaître, mais il ne se passe rien  : je ne peux pas l'ajouter sur ma page. D'un certain côté, cela me rassure ! ... Si cela avait marché, il aurait fallu que je reprenne mon tuto depuis le début !

 

 

 

 

 

Pas à pas :  créer une maquette Studio Scrap avec des masques PNG

aujourd'hui, j'ai privilégié l'annonce sur le "comment faire" plutôt que sur les infos touristiques...  Si elles vous intéressent, vous les trouverez ici  

 

 

j'ai reçu il y a quelques jours un message de Carine, indiquant un changement dans sa politique commerciale (rassurez vous, elle ne parle pas ainsi... mais en même temps c'est bien de cela qu'il s'agit).

Jusqu'au 31 mars 2022, on pourra acheter ses maquettes séparées au prix de 1,82 € (2 $), ensuite, elle les vendra par lots de 10. Elle n'en communique pas le prix dans son messages... il ne serait pas surprenant qu'il soit multiplié par ... beaucoup ?

Si vous souhaitez profiter de l'offre actuelle, sa boutique est ici, et j'ai utilisé la maquette papyrus-roll-digital-scrapbook-template-2

Je vous avais indiqué précédemment qu'il suffisait de le lui demander pour obtenir une version "scalb" de ses maquettes, grâce à l'aide de Hilde ... cela ne fonctionne plus, et Hilde a créé sa propre boutique de maquettes digi-scrap, c'est par ici...

Je n'ai toujours pas envie de jouer à la marchande, et mes maquettes restent gratuites. Par contre, je ne peux pas tout partager, et même si j'achète une maquette de LéaFrance, il ne m'est pas possible de vous l'offrir au format SCALB. 

Je me contenterai ici de vous montrer comment on peut transformer une maquette achetée chez elle en maquette SCALB.

Pour commencer, il est essentiel de télécharger GIMP  si vous ne l'avez pas déjà fait (c'est gratuit, et vous lui trouverez beaucoup d'autres intérêts).

Je vous suggère ensuite de créer un dossier "Lea France" dans vos dossiers masques

 

Quand vous aurez acheté et téléchargé une maquette, vous obtiendrez des images PNG

 

Ce sont ces images qu'il faut transférer dans le dossier masque de Studio Scrap. 

Chaque forme est insérée dans une page 30 x 30. On peut les utiliser telles qu'elles apparaissent, en les superposant sur une page de scrap... je trouve cela très inconfortable, c'est pourquoi je les ouvre toutes avec GIMP

Joelle m'indique qu'elle trouve difficile de positionner et redimensionner les masques, comme je suggère de le faire dans les paragraphes qui suivent. 

Aussi je vous suggère, après décompression du dossier, de le copier sous un autre nom

 

vous pourrez essayer - sur l'un des dossiers,  le processus que je vous propose,  et voir si vous préférez travailler avec des images redimensionnées ou avec les images originales..

 

 

1 / étape facultative : REDUIRE LES IMAGES A LA TAILLE UTILE

 

Pour répondre à Joelle, on peut ouvrir les images l’une après l’autre, ou toutes ensembles, cela n’a pas grande importance

deux façons de procéder :

 

 

  •  1) ouvrir GIMP, sélectionner fichier / ouvrir une image et sélectionner celle ou celles que l'on veut 

     (je ne comprends pas pourquoi elles s'ouvrent toutes si tu en sélectionnes une seule, désolée je ne peux pas t'aider)

 

quand plusieurs images sont sélectionnées, on voit une sorte d'ombre apparaître

 

OU

 

 2)  ouvrir le dossier  dans lequel se trouvent les images, sélectionner celle ou celles que l'on souhaite modifier,   cliquer sur

ouvrir avec et sélectionner GIMP

Il peut arriver que GIMP ne valide pas immédiatement une image, parce qu'elle a été créée avec des paramètres différents (de quoi ? je ne sais pas). Dans ce cas, le logiciel demande si l'on souhaite "convertir" l'image  - à chaque fois, je valide cette option  

 

puis je sélectionne Images / Rogner selon le contenu

 

et j'obtiens un masque adapté au format idéal.

 

Alors, je sélectionne : Fichier / Ecraser ou Fichier / Exporter l'image  ..

sur l'image jointe : la proposition est "écraser", parfois c'est "exporter", je ne peux pas expliquer la différence. Le résultat est le même.

On choisit  "exporter sous" pour conserver deux images différentes : on donne alors un autre nom à l'image.

C'est toujours la dernière étape quand on modifie une image avec GIMP

Pour un masque, il faut obligatoirement choisir la terminaison "png" (exemple : masque.png) : si l'on choisit la terminaison JPG on perdra la transparence

(dommage, on ne peut pas encore choisir l'exportation au format SVG ou .GAB !)

 

lire aussi le tuto officiel sur ce sujet

Dans le cas qui nous occupe aujourd'hui  : l'utilisation des maquettes de Lea France (ou d'autres), comme on a créé un nouveau dossier "masques" dans les dossiers Studio Scrap, il faut ensuite supprimer les fichiers "roaming - data 1 à 9"  (puis, fermer et réouvrir Studio Scrap)- ou, si Studio Scrap est ouvert, cliquer sur "utilitaires, vider le cache", et valider la fermeture/réouverture de Studio scrap.

 

Le dossier Roaming doit se vider, avant sa mise à jour pour que le logiciel détecte le nouveau dossier créé

 

 

2/ CREATION DU FICHIER SCALB

j'insère le préview de la maquette sur une page, je positionne chaque masque à son emplacement et j'adapte son format avant d'y insérer photo ou textures...

 

c'est facile : chaque masque porte le numéro de son emplacement, et s'il restait un doute, le numéro est lui-même ajouté sur le masque.

 

 

à la fin, il faut penser à enlever le preview qui se trouve en fond de page (la "capture" figurant dans la liste de mes objets )

 

 

 

pour gommer les chiffres sur les masques LeaFrance : deux possibilités :

  • après l'avoir rogné au contenu, on ajoute  le masque sur une page de scrap et on l'exporte à nouveau (trop compliqué pour une nouvelle maquette, mais à ce stade le travail a déjà été fait, donc pourquoi pas)
  • lorsque l'on travaille un nouveau dossier, avant d'exporter l'image, on passe un coup de pinceau sur le chiffre 
  • 1 - choisir la même couleur que l'image
  • 2 - prendre le pinceau
  • 3 - l'appliquer sur le nombre, pour le faire disparaître 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 27 Février 2022

pour les informations touristiques, ce sera par ici

la page d'hier m'a fait penser au gabarit Parchemin de Studio Scrap, et je me suis empressée de jouer avec 

crédits photo (c) Wikimédia :

Moreau Henri : Château de Perennou - vue d'ensemble (2ème)  , châtaignier   décor d'un plafond , dans le parc

pour commencer, j'ai créé un sous-dossier "parchemin" dans mon dossier "Masques", avec encore des sous-dossiers

  • bords nets
  • estompés
  • estompe intérieure

 

et j'ai vidé le cache (ou supprimé les fichiers Data 1 etc dans le dossier Roaming, faites comme vous préférez)

Ensuite, j'ai ajouté ce gabarit sur ma page et, après l'avoir exporté comme image, je l'ai découpé en plusieurs morceaux avec GIMP

 

 

 

j'ai enregistré les différents morceaux dans mon dossier "parchemin / bords nets"

 

puis je les ai copiés dans le dossier "estompes bord intérieurs"

j'ai utilisé un gomme avec une opacité de 50 % pour adoucir .. les bords intérieurs

 

j'ai recopié ces éléments transformés dans le dossier "estompes", pour pouvoir en adoucir aussi les bords extérieurs

 

 

ces estompes mériteraient d'être améliorées, vous avez le mode d'emploi, à vous de jouer :)

suggestion :

ajouter le même masque deux fois  sur une page de scrap, en les décalant légèrement et en modifiant la taille (celui du dessus plus petit), 

appliquer une transparence sur celui du dessous

grouper les deux et exporter dans vos masques, en remplacement du masque estompé

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 27 Février 2022

pour commencer, la petite astuce du jour, dont je veux parler depuis quelques semaines .. elle ne mérite pas un article pour elle toute seule, et pourtant elle est bien pratique : 

Quand on crée un nouveau dossier dans les textures, les éléments, etc, il faut vider le cache ; on peut le faire en cliquant sur  le "S" puis Utilitaires, vider le cache 

 

le logiciel propose alors de redémarrer ...

c'est tellement plus simple d'utiliser cette manip, plutôt que de fermer et réouvrir Studio Scrap (quand on crée un nouveau gabarit, un nouveau masque, ou tout autre création, ou parfois quand le logiciel devient trop lent - à tester aussi quand il bugge, je ne sais pas si cela fonctionne aussi.

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 27 Février 2022

oups, 

avec GIMP, j'ai commencé à détourer  une image avec la sélection couleurs.. quand j'ai voulu affiner le détourage, j'ai constaté que l'outil avait été un peu trop violent !!  (mon erreur, j'ai du choisir une sélection un peu trop large)

 

 

solution  : exportation de l'image détourée dans les masques (dossier "provisoire", ou "temporaire", bien sûr), correction au pinceau

 

sur une page de scrap, ajouter la photo détourée et le masque...

ajouter une texture blanche au masque (éventuellement, en réduire légèrement la taille)

superposer les centres, grouper et exporter l'image. Vous pourrez ainsi l'utiliser sur un fond "couleur", sans craindre que ce fond n'apparaisse dans l'image détourée (pour mon calvaire, cela n'aurait pas été trop gênant, sur un visage cela serait dommage !)

 

 

Muttidesaski  nous communique son astuce personnelle en commentaires. Elle évoque également Remove, dont j'ai déjà parlé ... mais les nouveaux  et nouvelles venues apprécieront sûrement de découvrir cet outil de détourage ultra rapide en ligne.

Voici le résultat obtenu avec la même image, en un seul clic

 

 

Il était simple de continuer le travail après, soit toujours avec Remove en affinant, soit en reprenant GIMP.

Seul inconvénient : Remove réduit considérablement le poids des fichiers, tout au moins dans la version gratuite... Le téléchargement en HD est payant

 

avec GIMP, l'image détourée pèse 15 700 Ko, avec REMOVE seulement 400 

 

Je l'utilise souvent pour un petit élément que je veux ajouter sur une page (une enseigne par exemple), quand l'image sera le sujet principal, je préfère utiliser directement GIMP

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 27 Février 2022

 

bon, le malentendu avec l'IGN a été plus perturbant que je ne le croyais ... Eclater  mes documents en fiches séparées, cela a été plutôt simple. Ensuite, il a fallu renommer chaque fiche par le nom de la commune. Longuet, mais supportable.

J'ai commencé naïvement le transfert sur Drop Box, mais là... la capacité (gratuite) de Drop Box était dépassée .. du coup je réduis tous mes PDF .. ça se fait, mais c'est long, et il faut quand même surveiller de loin  le déroulement des choses

ce contexte, plus les "word arts" créés par Withmo, m'ont donné l'idée de me replonger dans la belle aventure YPK, et la proposition de Faby de créer des stickers

Pour commencer, j'ai créé un papier Arc En Ciel

J'en ai un superbe dans mon stock, mais je ne sais pas où je l'ai obtenu... il s'appelle "cbg feeling lucky".. Je ne souhaite pas l'utiliser aujourd'hui car je vais vous offrir mes petits cadeaux, et cela ne me semblerait pas correct de le faire avec un papier offert par une créatrice.

pour mon papier, j'ai superposé des gabarits ronds et leur ai ajouté des textures colorées   (je vous laisse refaire le vôtre avec les textures que vous avez en stock)

ensuite j'ai ajouté des lettrines sur ma page, dans lesquelles j'ai inséré ma page arc en ciel

bon, ce matin c'est Overblog qui est en grève (à moins que la compression de mes PDF occupe trop de mémoire)... je n'arrive pas à ajouter mes images PNG sur l'article, vous les trouverez donc en pièce jointe.

voici à quoi cela ressemble 

 

d'abord un mot "à plat"

 

 

 

sur lequel on peut ajouter une ombre biseau 

ou transformer en sticker (en supprimant la page de fond)

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 26 Février 2022

bonjour à toutes et à tous, 

 

Je parle, je parle, et je ne me rappelle pas toujours ce que j'ai écrit ! 

Actuellement je crée des pages d'un format légèrement inférieur au A4, pour être insérées dans un document PDF. Si vous souhaitez récupérer mes maquettes, cela pose un tout petit souci.

Pour le résoudre, c'est facile : 

 

 

 

 

  • Ouvrir  une maquette au format que vous aimez (carré, A4, paysage ou portrait)
  • cliquer sur le +
  • choisir l'option "insérer une composition", et sélectionner ma maquette (ou une autre)
  • aller sur la page avec les gabarits, les grouper et les adapter au format de votre page

 

Marjolijn, des Pays-Bas, a eu quelques difficultés à comprendre cet article... et je me suis rendu compte que j'avais sauté quelques étapes. J'imagine que pour vous c'était suffisant (quand on est Français et que l'on utilise un logiciel en français, on peut trouver ses repères plus facilement) .. s'il vous manque aussi une information, vous trouverez plus de captures d'écran par ici (le texte est en anglais approximatif, si nécessaire, contactez moi)

page d'inspiration : Withmo - maquette offerte en pj

 

infos touristiques ici

 

 

plutôt que d'utiliser un gabarit carré réduit à une ligne (option prise Withmo sur son tuto), j'ai choisi des lignes artistiques 

Vous avez peut-être déjà lu des articles dans lesquels j'évoquais cette question, pour un arc-en-ciel notamment  ?

C'est aussi une bonne option pour créer ces cadres, et pour éviter que les lignes ne soient obliques, on affiche la grille très large proposée par Studio Scrap

 

 

voici quelques éléments que j'ai insérées dans mon dossier "lignes artistiques" (récupérés sur différents kits ou créés avec la fonction "texte")

 

 

si je le souhaite, je change le motif de ma grille simplement en sélectionnant toutes les lignes, et en choisissant une autre ligne artistique

 

 

et si j'ai un fond jaune... c'est parceque j'ai tenté de reproduire le filet vert obtenu par hasard il y a quelques jours :).. bon, c'est moins évident avec cette plaque d'or (Pexels pour Pixabay), mais ça marche quand même pas mal ;) (un papier jaune d'or uni aurait peut-être donné un meilleur résultat ?)

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 26 Février 2022

 

 

 

j'ai lu avec intérêt les messages de Catherine et de Muttidesaski... et je crois que je partage leur avis ... page revue et corrigée à voir ici 😏 !

 

je suis quand même contente d'avoir essayé,  il reste à "persévérer" !!

crédit photo : Moreau Henri

en suivant l'inspiration de Marie-Rose (voir la page Rédéné), j'ai pensé remplacer la mosaïque de gabarits carrés par des masques..

C'est assez simple : 

  • sélectionner tous les gabarits
  • ouvrir le dossier masque et choisir celui qui conviendra (attention à ceux qui présentent une trop grande "marge"
  • le masque sélectionné viendra remplacer tous les gabarits

Si le masque ne convient pas, en choisir un autre tout simplement

 

  • grouper tous les masques et exporter l'image dans votre dossier masques (le dossier provisoire, que vous avez peut-être déjà créé   😀  clic) ?)
  • ajouter une page à votre maquette, et y intégrer le masque nouvellement créé, puis la photo de votre choix
  • Si le résultat n'est pas satisfaisant, revenir sur la page initiale, et changer à nouveau le masque...

 

3ème étape :  exportation de la page

 

 

 

on peut trouver des variantes : laisser la page telle qu'elle est, y ajouter (ou pas), une texture avec transparence, avant d'y superposer une autre photo.. laisser filer votre imagination :) 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 25 Février 2022

mise à jour le 20 avril : non, vous ne vous trompez pas... j'ai tout remélangé mes pages "puzzle", pour que le premier article apparaisse... en premier :) 

 


le clic pour passer à la page suivante

nouveau challenge proposé par Snoopy, ..

 

le tuto de Laurette est toujours sur son blog

 

pour ma part, j'ai choisi la facilité (pas si sûre, j'ai peut-être perdu mon temps ?)

 

j'ai ajouté le gabarit Puzzle complet sur ma page (ici, image partielle), et ajouté une bordure aux gabarits ...

 

Elle m'a semblé un peu épaisse, alors j'ai supprimé un gabarit sur deux 

 

(images brouillées - pour préserver les droits du CDIP)

 

 

Avant d'exporter en image, j'ai enlevé tous les fonds gris pour un "fond transparent" , et exporté ma grille en image PNG

 

ensuite, j'ai ajouté deux des gabarits puzzle à l'endroit où ils auraient dû être, ajusté le zoom et la position de l'image, avant de déplacer ces gabarits

 

je les ai copiés pour ajouter une texture (photo de mer), j'aurais pû choisir du blanc pour être plus "vraisemblable"..

 

pour la suite, vous avez certainement compris : 

  • image exportée
  • insertion de l'image dans un masque, et ajouts d'éléments complémentaires...

 

voilà, à vous de jouer, en respectant les règles à la lettre, ou en trichant un peu ?

 

mise à jour le 11 avril : j'ajoute les indications communiquées sur le forum du CDIP, pour les retrouver plus facilement ... elles sont adressées à une personne en particulier, je ne corrige pas 

juste en quelques mots, le "vrai" mode d'emploi !

  • insère ta photo dans le gabarit "puzzle"
  • avant de fusionner, choisis un ou deux petits gabarits que tu veux isoler (soit parce qu'ils seront faciles à travailler, soit parce qu'ils montrent un détail intéressant
     
    • option qui facilite la vie : copie ces deux gabarits
       
  • amène les "originaux" et leurs copies au premier plan
     
  • déplace les copies, sans en changer l'orientation
     
  • là, tu prends tous les autres, et tu fusionnes l'image
     
  • regarde à droite de ton écran le zoom de l'image
  • retourne sur tes gabarits isolés, et applique le même zoom
  • déplace l'image dans le gabarit pour qu'elle corresponde à leurs originaux
  • déplace les copies, change leur orientation, en veillant à ce que l'image reste dans le bon sens

     
  • retourne sur l'image - dégroupe - enlève les gabarits sélectionnés
  • refusionne


    ça à l'air long, mais c'est amusant.... 

 

voir aussi d'autres applications du puzzle ici (et des maquettes qui vont avec :) 

 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0