Publié le 30 Décembre 2004

publication initiale  : avril 2020

 

le rideau occultant me paraissait tristounet, et j'ai fini par le masquer... Si j'avais réfléchi avant, j'aurai cousu l'arc en ciel avant le soleil, cela m'aurait éviter de devoir masquer la jonction, je ferai mieux la prochaine fois !

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 28 Décembre 2004

publication initiale : avril 2017

le but : fabriquer

* une housse de transport résistante pour une machine à coudre

* un "tapis de travail", pour avoir le maximum d'accessoires à portée de main

explications ci-dessous ;  pour l'article suivant, cliquer ICI

Pour transporter facilement ma machine à coudre, j'ai fabriqué cette housse toute simple dans du tissu enduit (vendu pour faire des nappes). Je ne pense pas qu'il résisterait à un gros orage, mais il la protégera suffisamment entre le coffre de ma voiture et l'atelier où je me rends parfois.

Le principe de base est très simple : il suffit de prendre un grand rectangle, sur lequel on pose la machine pour choisir le format le plus adapté. Pour savoir savoir quelle quantité de tissu acheter, prenez les mesures du tissu nécessaire en utilisant un drap de bain par exemple.

On replie la partie avant du tissu vers l'arrière, en la faisant passer par dessus la machine, et on fait une découpe pour y faire passer la poignée de la machine. Ensuite on prend la partie arrière du rectangle et on le ramène vers soi, pour faire la même découpe. Ainsi, on transporte la machine à coudre en la tenant par sa poignée, et non par la housse, qui ne risque donc pas de se déchirer par le poids de la machine.

On peut y ajouter des poches pour les accessoires ou la pédale par exemple (attention au sens d'ouverture). Pour terminer, il suffit de coudre les côtés sur une certaine hauteur, en veillant à ce que la machine puisse s'insérer et ressortir aisément de la housse.

Et pour avoir toujours sous la main les petits accessoires utiles, ciseaux, etc, j'ai fabriqué avec le même tissu une sorte de tapis. 

Pour commencer, j'ai préparé des pochettes transparentes à l'aide de dossiers en plastique pour le bureau. J'ai fait quelques plis dans la largeur, pour donner un peu de souplesse à la pochette, et j'en ai renforcé les contours avec du tissu, posé et épinglé à cheval sur le bord. Puis j'ai cousu ces pochettes sur le tapis. J'ai ajouté quelques morceaux de tissu à intervalles irréguliers, pour séparer la pochette en plusieurs compartiments, et j'ai fait une couture sur ces bandes.

pour une machine à coudre

enfin, à l'arrière du tapis, j'ai ajouté un petit coussinet en mousse qui me permet d'y piquer les épingles lorsque je les retire, ainsi qu'un petit morceau de lainage pour avoir une ou deux aiguilles à coudre à portée de main, si nécessaire 

 

Nouvelle suggestion : pour ce petit coussinet, l'idéal est sans doute d'y ajouter un velcro sur le dessus du tapis, et sur le dessous du coussinet : ainsi on peut l'enlever lorsque l'on travaille sur la coupe du tissu

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 27 Décembre 2004

publication initiale : octobre 2017

c'est un simple lacet avec un noeud coulissant ; détails ci-dessous et pour passer à l'article suivant, cliquer ICI

euh, j'ai attendu tout ce temps pour trouver LA solution idéale :(

 

 

et pour un petit cadeau sympa

 

  si vous n'avez pas d'inspiration, il ne manque pas d'idées sur la toile : ;

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 24 Décembre 2004

publication initiale : juin 2021

Tout d'abord, il faut déjà dire que l'idée ne vient pas de moi ; j'ai vu une photo sur Pinterest, avec un tuto très détaillé sur le blog de Mimoum, j'en ai aperçu d'autres, et notamment de jolies réalisations chez Kankatkou 

 

Alors pourquoi proposer un nouveau tuto ? Oh, c'est simple, je ne suis pas une bonne couturière, j'avais envie d'en faire un pour mon usage personnel, juste quelque chose de pratique et de vite fait ... 

Si vous voulez faire un joli cadeau, il vaut donc mieux aller voir les explications de Mimoun.. si c'est pour mettre dans un coin du bureau, le mien pourra vous suffire...

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 21 Décembre 2004

publication initiale : juin 2021

 

J'avais envie de partager avec vous ma vielle invention (non brevetée)

Le hamac, c'est mieux que le matelas pneumatique : pas besoin de le gonfler, il ne s'envole pas sur la plage, il ne prend pas beaucoup de place

photo personnelle : Les Glénans,

chez nous le matin, l'eau n'est qu'à 16°... ça pique un peu quand on y entre.. mais après, c'est juste le bonheur !

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 1 Décembre 2004

.

Cet hiver le matin, impossible de prendre plus de 3 ou 4 photos ... mon APN vieillissant souffrait-il d'arthrose ? En plaisantant, Jean-Yves m'a conseillé de lui tricoter un manteau  en me montrant un petit caniche tout habillé de rose

explications  ci-dessous, et pour passer à l'article suivant, cliquer ICI

J'ai préféré ne pas faire dans la dentelle, mais j'ai récupéré un morceau de couverture fine et un vieux K Way ... après les avoir assemblés par plusieurs coutures en diagonales (la couverture insérée entre 2 épaisseurs de K Way pour éviter que des fibres de laine ne s'échappent), je lui ai fabriqué une petite housse à son exacte mesure.

 

ATTENTION : il ne faut pas laisser l'APN dans cet étui entre deux promenades, il a besoin de respirer ! La condensation lui serait fatale je crois ..

* plier un rectangle pour constituer un cylindre enveloppant l'objectif ; prévoir un peu de marge pour laisser le zoom fonctionner

* préparer la housse du boitier ainsi

 

* assembler le cylindre de l'objecitf à l'avant de la housse 

* ajouter un rectangle sur chaque côté pour fermer le parallélépipède, en laissant de petites ouvertures pour pouvoir passer les doigts et accéder aux commandes de l'appareil photo

* poser une pression sur le rabat supérieur et le dessus pour terminer

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0