Herbot

Publié le 19 Février 2016

repère 10  - localisation  b1

sculpture  2010

***************************

 

sculpteur Bruno Panas

 

photo  Ggal pour Wikimédia  / Texte : libre interprétation - source diocèse de Quimper  Wikipédia

  

Protecteur des bêtes à cornes, il comprenait et parlait le langage des animaux..Il vécut (peut-être) au VIIIè siècle, et mourut à St Herbot, où se trouve son gisant.

A Berrien, les femmes lui jetèrent des pierres  : leurs maris perdaient leur temps à l'écouter au lieu de travailler. Herbot se fâcha, et condamna la commune à rester empierrer (d'où les chaos de Huelgoat)... Dans le hameau de Nank, les habitants refusèrent de lui prêter des boeufs, depuis, il ne peuvent plus labourer avec des animaux. Gentil le saint, mais faut pas l'embêter.

On l'invoque pour que les  vaches aient du bon lait, pour que le beurre se fasse bien (à Plogoff, sa statue porte une motte de beurre). Il guérit aussi les bêtes malades. Dès la guérison, il faut couper la queue  et l'apporter en offrande à la statue du saint, sinon l'animal meurt. Saint Herbot est donc un saint riche : les queues sont rassemblées dans l'église et vendues aux enchères. Leur crin sert à la fabrication des balais, et, ajouté au doublage des navires en bois, il les préserve des boulets.  On raconte même que si les fermiers oubliaient de mener leurs bêtes au pardon de St Herbot, elles y allaient toutes seules. 

Rédigé par monik

Publié dans #0 vds

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article