Azenor

Publié le 26 Mars 2016

repère 53 - positionnement : A1 entrée du site

**************

sculpteur : Patrice Le Guen

 

photo personnelle / Texte : libre interprétation - source Wikipédia... et encore Wikipédia - Grand Terrier

Son père ayant été mordu par un serpent, elle presse son sein pour obtenir un peu de lait, fort apprécié de ces animaux. Elle donne le lait au serpent puis tranche son sein qu'elle jette au loin, avec le serpent. Pour qu'elle n'en souffrit pas trop,  Dieu lui offrit un sein d'or.

Accusée à tort d'adultère par sa marâtre,  elle fut enfermée au château de Brest, et condamnée à être brulée vive. Elle était enceinte, et on ne sait plus si c'est par bonté, parce qu'il était interdit de bruler une femme enceinte ou peut-être parce le bucher refusa de flamber, sa vie fut épargnée. Elle fut seulement jetée à la mer dans un tonneau.

Un ange la nourrit, elle donna naissance à un fils,  et arriva enfin sur la côte irlandaise. La suite appartient à l'histoire de Budoc, son fils... que l'on appelle aussi Bodmaël

Dans ses derniers moments, la marâtre avoua son méfait. Le père et le mari d'Azénor partent à sa recherche, ils reconnaissent sa beauté dans les traits d'un enfant (Budoc) et finissent donc par la retrouver, mais elle meurt pendant la traversée du retour.

Rédigé par monik

Publié dans #0 vds

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article