Treveur / Trémeur

Publié le 7 Février 2016

repère 27  - localisation  c2

sculpture  2012

***************************

sculpteur David Puech 

 

photo  Ggal pour Wikimédia  / Texte : libre interprétation - source - diocèse de Quimper - Wikipédia - tous les contes

Fils de Tréphine, il fut décapité (comme elle) par son père Conomorre... l'ancêtre de Barbe Bleue. Heureusement,  Gildas, recolla les morceaux !

 

Selon une autre version, un vieillard était enfermé près de Carhaix par des païens, qui prévoyaient de le sacrifier à leurs dieux.  Leur chef était Conomorre. 

Trémeur, son fils, décida de sauver l'ancien, et de se convertir au christianisme. Il le libéra de ses chaînes, et ils se préparaient tous deux à partir lorsqu'ils croisèrent Conomorre. Trémeur avoua sa conversion, et Conomorre le décapita, juste avant de mourir foudroyé.

Trémeur prit sa tête dans les mains, et chemina un temps avec celui qu'il avait sauvé, qui n'était autre que St Herbot. Malgré tout, il peinait à le suivre, jusqu'à ce que Herbot décide de lui recoller la tête avec un peu de beurre (qu'il avait obtenu en récompense pour avoir aidé une fermière à faire lever la barattée).

Trémeur était guéri, mais il devait se tenir éloigné de la chaleur, pour éviter que le beurre ne fonde, et des jolies femmes, parce qu'elles lui auraient tourné la tête !

Il aimait bien la guerre, et tua quelques géants et dragons. Le Vieux Guillaume, le diable bon enfant qui sévissait en Armorique, avait décidé de lui jouer un tour pour se venger de sa conversion. Il se déguisa en vieillard, et se mit sur le chemin de Trémeur, pleurant à chaudes larmes. "Pourquoi ?"  l'interroge Trémeur. "Hélas, ma fille est enfermée dans ce château là-bas,  l'ogre l'épousera ou la mangera demain". "Oh", dit Trémeur, "les histoires avec les femmes, je n'aime pas bien cela". Il se laissa pourtant convaincre et partit vers le château. Il fendit l'ogre en deux, et sauva la fille du diable, qui court encore. Il la portait dans la forêt, à la recherche du père, quand il sentit que le beurre commençait à fondre. Heureusement, il pensa faire un signe de croix. Le beurre cessa de fondre, mais la belle jeune fille avait disparu. A la place où il l'avait posée, ne restait qu'une herbe roussie et fumante. Il jura qu'on ne l'y reprendrait plus !

Chemin faisant, il passa devant une auberge, tenue par une vieille dame, Après quelques hésitations, il entra, et elle l'installa près de la cheminée, sans qu'il y prit garde. Le beurre fondit si vite que sa tête tomba dans le grand pichet qu'il tenait dans les mains. Le diable (c'était le mari de l'aubergiste), lui attacha le pichet sur le dos, et le chassa.

Trémeur partit retrouver Herbot. Celui-ci, voyant la tête dans le pichet, l'accusa du crime d'ivrognerie et lui ordonna d'aller implorer le pardon du pape à Rome. Trémeur cherchait son chemin, marchant nuit et jour, il était épuisé et un soir, le maudit pichet heurta un mur et se brisa. La tête de Trémeur roula dans la poussière, et malgré ses efforts il ne put la retrouver. C'est ainsi qu'il mourut à côté du cimetière de St Trémeur, près de Carhaix. Il fut changé en pierre pour rappeler au monde cette triste histoire.

 

 

 

Rédigé par monik

Publié dans #1 vds

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article