LE FAOUET (MORBIHAN)

Publié le 11 Mai 2020

page d'inspiration : Mimouscrap   ; maquette Scalb offerte en pj

 

photos personnelles ; papier de fond : carte CDIP  - utilisée en noir et blanc

Il n'y a pas de mystère, le Faouët est cité dans mes deux ouvrages de référence :) pour ses  chapelles Ste Barbe et St Fiacre !

  • « Bretagne  500 coups de coeur » (Alix Delalande, Marie Le Gouaziou, Ed. Ouest France)
  • « Bretagne secrète et insolite » (Olivier Lecollinet, Jean-Christophe Gatiniol, Ed. Les Beaux Jours)

Sainte Barbe

Bâtie à flan de colline, on la découvre presque à nos pieds, en descendant la petite route qui y mène. L'histoire raconte qu'au XVème siècle, un seigneur fut surpris par un orage à cet endroit escarpé ; craignant d'être foudroyé, il fit voeu d'y constuire une chapelle s'il survivait.

Avant d'arriver  à la chapelle, un beffroi abrite une cloche (oui, je sais, c'est son boulot) - que les pèlerins font sonner pour s'attirer la protection divine.. J'ai fait sonner cette cloche il y a presque 15 ans, je ne suis pas sûre d'y avoir gagné quelque chose, qui sait ?

A remarquer, dans le haut du clocher, une statue de Ste Barbe : pour qu'elle renonce à sa foi chrétienne, son père l'enferma dans une tour ; et comme elle persistait il la décapita, et en fut immédiatement puni en mourant foudroyé.... Elle est devenue la patronne des mineurs, des pompiers et de tous les métiers en rapport avec le feu. Sur les bateaux, c'était la cale où l'on entreposait la poudre, puis la chambre des canonniers. 

En contrebas, se trouve la fontaine où les jeunes filles venaient jeter des pièces ou des épingles dans l'espoir de se marier dans l'année.

Saint Fiacre

A l'intérieur le plus beau jubé de Bretagne, sculpté entre 1480 et 1492. Séparant le clergé et les fidèles dans les chapelles, il servait aussi de catéchisme pour ceux qui ne savaient pas lire.

Celui du Faouët présente des anges côté nef, et des grotesques du côté choeur. D'un côté, le Christ et les deux larrons, Adam et Eve, Marie... sur l'autre, les scènes représentent les péchés : la luxure, le vol, la paresse, la gourmandise : un homme, tonneau en main, vomit un renard.. Un renard tente de leurrer les poules par un prêche, réussit à en dévorer une  avant d'être mis en pièces par les autres .

site de la mairie : accueil 

à découvrir :

côté nature

  • promenade au bord de l'Elle
  • parcourir une partie du chemin de Compostelle (voie de Locquirec ou Moguériec)... ou partir vraiment.

histoire locale 

Marion du Faouët bien sûr !

hébergement

pas de chance, nous avions dormi dans une chambre d'hôte particulièrement sympa l c'était il y a 13 ans .. j'ai souvenir d'un petit déjeuner succulent .. je ne la retrouve pas sur le site des chambres d'hôtes Gites de France, mais vous en trouverez d'autres sûrement très sympas ici.. je ne l'ai pas retrouvée non plus chez Air BNB... bon, ils ont le droit d'avoir cessé cette activité 

ex voto - chapelle Ste Barbe - certains vitraux représentent des marins en détresse  - statue de Ste Barbe tenant un phare - 

navire de guerre sculpté dans une pièce de bois - XIXè - 16 canons répartis sur les deux ponts, à tribord et à babord - sur le tribord arrière  : coupée de mer

Le site « Arbres remarquables de Bretagne »  signalait 

  • au lieu dit Kergoff, deux  Chênes pédonculés, l'un atteint  14 m d'envergure, l'autre aurait déjà 300 ans 
  • à l'entrée du bourg, un alignement de Hêtres, dont l'un aurait 150 ans (le nom de la commune vient de Faou, - Hêtre en breton)

Office du tourisme à contacter : Pays du Roi Morvan

Rédigé par monik

Publié dans #arbres vénérables

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article