Bernadette Pécassou-Cambérac

Publié le 16 Janvier 2009

LA BELLE CHOCOLATIERE

Je suis athée,  je ne sais pas bien pourquoi j'ai emprunté ce livre à la bibliothèque municipale, mais j'ai été fascinée par ce roman qui se situe à Lourdes en 1858, quand Bernadette Soubirous affirme avoir vu ses premières apparitions

Le personnage principal est la très belle et très superficielle femme du pharmacien

Trame historique, sur une ville, sur deux mondes antinomiques, l'un vivant dans la pauvreté la plus profonde, l'autre dans l'opulence.

Des enfants vont récupérer des restes d'ossements dans la grotte de Massabielle, dans la boue et le froid, pour les vendre à la chiffonière du village qui en fabrique du "noir" pour la teinture (ou l'imprimerie ?). D'autres meurent du cholera, trop affamés pour résister. 

De l'autre côté, de jeunes beautés ne comptent pas à la dépense pour les dentelles. Et entre ces deux mondes, la couturière, des domestiques, qui doivent compter pour vivre un peu et ne pas trop penser aux années noires où elles avaient connu le dénuement le plus total.

Bernadette et ses visions créeront dans ce monde un gros bouleversement dont se fait écho ce roman, s'inspirant de personnages et de faits rééls. Voir plus d'informations ICI

Rédigé par monik

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article