Publié le 31 Mars 2009

pour les miennes, c'est à suivre, je tâcherai de les ranger ici pour qu'elles ne s'éparpillent pas dans mes pages de scrap... 

et pour qu'elles soient un peu organisées, je choisis arbitrairement 

  • 30 = crochet
  • 29 = tricot
  • 28 = couture
  • 27 = macramé et autres

les rideaux méritaient bien un traitement séparé, vous les trouverez ICI (novembre 2009)

liens vers d'autres blogs: 

  • 07 =crochet
  • 06 = tricot
  • 05 = couture
  • 04 = DIY divers
  • 03 = déco, rangement, ménage
  • 02 = autres

autres sources d'informations :

* chasseurs d'astuce

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 30 Mars 2009

si comme moi, vous aimez faire de la dentelle au crochet, tout en détestant les napperons.. voici une petite suggestion

dentelles

explications à suivre, pour l'article suivant, cliquer ICI

pour le rond central, choisir un modèle dans un catalogue ou le créér selon votre imagination

il faut ensuite le transformer en carré. 

Pour cela, terminer votre rond par deux rangs d'arceaux de maille en l'air

 1 maille serrée, 6 mailles en l'air, passer 3 maille, 1 maille serrée...

 

séparer votre rond en 4, et passer un fil de couleur différentepour marquer ces 4 points repères

dentelles

continuer chaque partie en aller retour,  par des rangs d'arceaux diminués à chaque rang, selon ce schèma qu'il faudra adapter, en fonction de la taille du rond central

dentelles

pour mon modèle, j'avais 18 arceaux sur un quart de cercle

au 3ème rang, j'ai donc 

* 1 maille serrée, 3 mailles en l'air, 1 ms, 3 ml, 1 demi bride, 3 ml, 1 bride

* 6 mailles en l'air, 11 arceaux

* 1 bride, 3 mailles en l'air, 1 demi bride, 3 ml, 1 maille serrée, 

au 4ème rang, je commence par 13 mailles coulées

* 1 maille serrée, 3 mailles en l'air,

* 9 arceaux 

* 1 maille serrée, 3 maille en l'air, 1 maille coulée

 

au 5 ème rang, je commence par 9 mailles coulées

* 3 mailles en l'air, 1 bride

* 7  arceaux 

* 1 maille serrée,  

dentelles

 6 ème rang, 

* 7 mailles coulées

* 5 arceaux 

* 1 maille serrée, 3 maille en l'air, 1 maille coulée

 7 ème rang, 

*  3 mailles coulées

* 4 arceaux 

8 ème rang, 

* 3 mailles coulées

* 3 arceaux 

9ème rang,

* 3 mailles coulées

* 2 arceaux 

au 10 ème rang, 

* 3 mailles coulées

* 1 arceaux 

 

Ne faites pas comme moi : j'ai d'abord voulu faire un gilet, avec un rond de chaque côté... bien sûr il tombait pil-poil sur le sein, après il faut aimer !  

 

Après, au fil de l'imagination, vous terminez 2 grands carrés pour le dos et le devant, 2 plus petits pour chacune des manches et vous assemblez pour créer un pull over dentelle

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Publié dans #couture-tricot-crochet

Repost0

Publié le 29 Mars 2009

la photo n'est pas très honnête, j'ai fait un assemblage de plusieurs morceaux de photos wink

C'est douillet, c'est confortable, c'est chaud... au final, pas si difficile que cela à tricoter quand on a compris le principe, et plutôt vite fait.

Ce qui fait peur souvent, c'est le talon... Alors le plus simple, c'est de commencer par là ! L'intérêt principal, c'est de commencer avec les dimensions de son propre pied,  et non avec des mesures qui ne nous concernent peut-être pas et ne sont pas forcément adaptées à la laine choisie.

                                                             

 

et si vous cherchez un modèle sans talon, vous trouverez des explications toutes simples ici 

Je vous donne ici une méthode basique et assez générique ; vous trouverez ensuite des modèles pour ajouter des torsades ou des couleurs, et vous pourrez revenir sur ces schémas pour faire le talon, si nécessaire.

Pour faire les miennes, j'ai utilisé une laine bien chaude, tricotée en double. Je ne crois pas que je ferai un jour des chaussettes fines, mais à tout hasard j'ai extrapolé les dimensions...

Ci-joint un tableau très théorique, avec un nombre de mailles beaucoup plus petit ou beaucoup plus grand, pour peut-être faire des chaussettes pour enfant, ou des souliers de géant (la prochaine hotte du Père Noel ?)

 

 

On peut ensuite revenir sur le bord supérieur du chausson, remonter des mailles et tricoter en rond pour faire de grandes chaussettes

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 29 Mars 2009

avant d'aller plus loin, et comme je crois avoir trouvé des chaussons beaucoup plus confortables (mais un peu plus difficiles à réaliser), et vous propose d'aller regarder  les chaussons chaussettes, par ici : clic

 

Chaussons - parenthèse tricot
Chaussons - parenthèse tricot

explications ci-dessous ;  pour l'article suivant, cliquer ICI, et pour les chaussons d'Ouessant, ce sera LA

si vous avez déjà consulté cet article, vous le trouverez changé. En effet, j'ai voulu tricoter des chaussons pour bébé, alors naturellement j'ai repris mes notes, et les dimensions indiquées pour les plus petites tailles m'ont surprise. J'ai donc consulté quelques sites dédiés aux bébés pour retrouver des dimensions correctes, et du coup, j'ai affiné les tableaux communiqués précédemment (qui étaient corrects pour un 38, je n'avais pas fait d'autres tests)

 

 

Lors d'une soirée que l'on pourrait imaginer au coin du feu, nous avons échangé nos talents cachés; avant de perdre le petit schèma réalisé, j'en ai fait un petit scrap.

A tricoter au point mousse impérativement pour la souplesse (ou au crochet, avec un point souple) , éventuellement avec deux brins de laine pour avoir une belle épaisseur. Utiliser un fil avec au moins 30 % de laine pour avoir bien chaud !

 

Il suffit de 5 carrés  (un grand et 4 petits) pour réaliser un chausson, c'est simplissime.

Vous trouverez toutes les dimensions utiles en fin de message !

Il me manquait simplement le mode d'emploi pour  assembler les morceaux.  J'étais sûre que ce serait simple, mais j'ai quand même cherché des explications sur le net, pour m'éviter quelques tatonements.

Malgré les explications trouvées un peu partout, jamais les mêmes, j'ai galéré pendant deux soirées pour arriver à assembler le premier chausson.. c'est d'ailleurs pour cela que j'ai utilisé de la laine rouge pour les coutures, j'ai cousu et décousu tellement de fois avant d'arriver au bon résultat que je voulais retrouver mes coutures facilement.

 

Au final, c'est pourtant tout simple.

 

Je vous propose de reprendre mes couleurs pour vos premières réalisations (ou de refaire les schèmas en coloriant vos pages à vos couleurs)... 

J'imagine votre sourire moqueur (j'ai eu le même), cela parait tellement simple ! Pourtant si vous tapez "chaussons en carré de laine" sur votre moteur de recherche, vous trouverez beaucoup d'appels à l'aide.

 

nouvelle version  - chaussons Bébé

Vous trouverez mes premiers tâtonnements à la suite de ce message, ils vous aideront peut-être à mieux comprendre comment faire si ces nouvelles explications manquent de clarté.

Le principe de base est le même, il faut un "grand" carré  et 4 petits

d'après ce que j'ai lu, le pied d'un bébé à la naissance mesure environ 10 cm de long, il faut donc que la diagonale du grand carré soit de 10 cm, donc il me faut

* un grand carré de 7 cm de côté
* 4 petits carrés de 3,5 cm 

AvIs personnel : à éviter pour les petiots qui commencent à marcher, ça glisse !

J'ai utilisé un coton bio, tricoté en mousse  avec des aiguilles 2,5, et pour le grand carré j'ai monté 10 mailles (5 pour le petit) ; si la diagonale du grand carré est trop petite, ne pas hésiter à faire un bord au crochet, ou à recommencer ! 

Chaussons - parenthèse tricot

Version initiale - Pour une pointure 38 (environ)

Chaussons - parenthèse tricot

pour commencer, coudre les pointes des deux carrés bleus (le grand et un petit) ;  rabattre le carré rouge sur le grand carré et coudre 2 cotés

Chaussons - parenthèse tricot

rabattre les deux pointes du grand carré vers le centre, et coudre au carré rouge

Chaussons - parenthèse tricot
Chaussons - parenthèse tricot

on obtient ainsi la pointe du chausson ; pour continuer, assembler l'un des deux carrés violets au grand carré, sur  deux côtés

Chaussons - parenthèse tricot

coudre l'un des côtés du petit carré bleu au carré violet

Chaussons - parenthèse tricot

on déplie, et on procède de la même façon pour le dernier carré.

Un petit bord au crochet est possible, mais non obligatoire... , et on peut faire une simple  chainette au crochet ou une cordelière, à passer  dans le pli du chausson, pour resserrer légèrement.

Chaussons - parenthèse tricot

il suffit ensuite de replier les bords pour obtenir un chausson de petit lutin

Chaussons - parenthèse tricot

et quand on a compris le principe, on peut se lancer dans de beaux chaussons unis avec de la belle laine naturelle...  et pourquoi pas comprendre l'assemblage pour éviter les coutures en tricotant les carrés en un seul morceau, avec des augmentations.

Les premières explications qui m'avaient été données permettaient justement de commencer par un petit carré, puis de doubler le nombre de mailles pour continuer :

Chaussons - parenthèse tricot

pour reprendre avec mes explications en couleur, cela donne ceci :

Chaussons - parenthèse tricot

 

Au fil des pages, j'avais noté que la diagonale du petit carré devait être égale à une demi longueur de chausson (ce qui revient à dire que la diagonale du grand carré doit être égale à la longueur du pied).  Il ne nous reste plus qu'à nous reporter à nos cours de géométrie ! 

(pour calculer le côté du carré, il faut diviser la diagonale par 1,414 (qui est la racine carrée de 2)

Sachant que les longueurs de pied sont estimées à

22 cm pour une pointure 35/37
24 cm pour un 38/40
27 cm pour un 41/43

j'ai calculé que le coté du carré devait être respectivement de 8 cm, 8,5 cm et 9,5 cm, voilà on avance à petits pas.. je vous donne le nombre de mailles à titre indicatif

(pour être parfaitement honnête, le théorème de Pythagore, je ne m'en souvenais pas., et je ne pensais pas m'en servir pour tricoter des chaussons.... heureusement Internet nous sauve ... !..)

Au fil des pages, j'avais noté que la diagonale du petit carré devait être égale à une demi longueur de chausson (ce qui revient à dire que la diagonale du grand carré doit être égale à la longueur du pied).  Il ne nous reste plus qu'à nous reporter à nos cours de géométrie !

Sachant que les longueurs de pied sont estimées à

22 cm pour une pointure 35/37

24 cm pour un 38/40

27 cm pour un 41/43

j'ai calculé que le coté du carré devait être respectivement de 8 cm, 8,5 cm et 9,5 cm, voilà on avance à petits pas.. je vous donne le nombre de mailles à titre indicatif

(pour être parfaitement honnête, le théorème de Pythagore, je ne m'en souvenais pas., et je ne pensais pas m'en servir pour tricoter des chaussons.... heureusement Internet nous sauve ... !..)

allez, ne vous en faites pas si votre pied est plus petit : vous n'êtes pas obligés d'appeler votre ado au secours pour calculer la taille de votre carré... je vous donne toutes les mesures arrondies... et comme le point mousse est extensible, une grande précision n'est pas nécessaire

 

je maintiens mon avis personnel, et déconseille ces chaussons pour les enfants qui apprennent à marcher, et même pour les plus grands s'il y a des escaliers chez vous 

 

Pour calculer le nombre de mailles nécessaires, vous pouvez bien sûr tricoter un échantillon (mais à quoi cela servirait, les carrés sont si petits), ou commencer par des chaussons de bébé 

en cadeau, je vous donne un petit outil que vous pouvez utiliser : il vous suffit de modifier les nombres de l'échantillon pour savoir combien de mailles tricoter (indiquer dans les cases jaunes le nombre de mailles tricotées et le nombre de centimètres obtenus : le tableau vous indiquera combien de mailles tricoter pour vos carrés)

 

 

Si vous voulez en savoir plus, je vous donne les premières adresses que j'avais visitées :  ICI (il faut descendre un peu sur la page pour voir le modèle adultes), et LA

 

et pour d'autres idées Tricot / Crochet, mes pages sont ICI

enfin, pour savoir comment adapter un modèle à sa façon de tricoter, c'est par ICI

et pour savoir combien de pelotes de laine acheter pour un modèle, voir ICI (pour les chaussons de bébé, ce n'est pas utile !)

BEGENS

j'espère bientôt savoir tricoter les chaussons d'Ouessant, en attendant, je rassemble les pistes !

* chez Tante Soize

* Vermine et Iolaine - infos générales sur les Begens 

* Bouclelaine :
pour acheter de la laine d'Ouessant ou d'ailleurs
- patrons des chaussons (4 €=

 

* Forum Tricotin, pour les rendre antidérapants

*** 

autres modèles

* chez Garnstudio -

une boite à trésors de modèles gratuits 

* montants  - autre modèle

* à torsades

* au crochet

* feutrés

* sabots feutrés - autre modèle - troisième version

* sabots mousses

 

un peu partout ailleurs

* dans un triangle  - video 

* montants : les chaussons de Fadinou - vidéo

* en rond - les pantoufles de Biscotte (patron gratuit en français ou anglais) - version originale

* avec une semelle

 

* recherche globale sur Pinterest

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Publié dans #couture-tricot-crochet

Repost0

Publié le 29 Mars 2009

C'est moins catastrophique qu'il n'y parait sur la photo, mais après avoir presque terminé un pull, je me suis aperçue que j'avais reçu des pelotes de deux bains différents ! 

Le devant est beaucoup plus sombre que le dos, je l'ai presque terminé, et je n'ai pas assez de coton pour le terminer. 

Bien sûr, je l'ai acheté depuis bien trop longtemps pour pouvoir le retourner, et en plus il est tricoté !

 

 

Petite idée, tricoter une torsade avec les deux couleurs

explications ci-dessous ;  pour l'article suivant, cliquer ICI

pour faciliter l'assemblage, je termine le morceau commencé  avec un point aéré :

sur un rang, je tricote chaque maille endroit en enroulant 4 fois le fil autour de l'aiguille droite au lieu d'une fois : j'obtiens ainsi un rang de 3 ou 4 cm de hauteur, et je continue mon tricot avec le fil du bain différent 

 

sur ces mailles aérées, je vais pouvoir coudre ma torsade sans surépaisseur

et pour allier le plaisir du tricot et celui du scrap, voici une petite page, sur le template proposé par Aliselle ce mois-ci (mars 2017)

aie, le bain n'est pas le même !

bonus : un élément à insérer dans le dossier Lignes Artistiques de Studio Scrap  

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 28 Mars 2009

publication initiale : avril 2017

le but : fabriquer

* une housse de transport résistante pour une machine à coudre

* un "tapis de travail", pour avoir le maximum d'accessoires à portée de main

explications ci-dessous ;  pour l'article suivant, cliquer ICI

Pour transporter facilement ma machine à coudre, j'ai fabriqué cette housse toute simple dans du tissu enduit (vendu pour faire des nappes). Je ne pense pas qu'il résisterait à un gros orage, mais il la protégera suffisamment entre le coffre de ma voiture et l'atelier où je me rends parfois.

Le principe de base est très simple : il suffit de prendre un grand rectangle, sur lequel on pose la machine pour choisir le format le plus adapté. Pour savoir savoir quelle quantité de tissu acheter, prenez les mesures du tissu nécessaire en utilisant un drap de bain par exemple.

On replie la partie avant du tissu vers l'arrière, en la faisant passer par dessus la machine, et on fait une découpe pour y faire passer la poignée de la machine. Ensuite on prend la partie arrière du rectangle et on le ramène vers soi, pour faire la même découpe. Ainsi, on transporte la machine à coudre en la tenant par sa poignée, et non par la housse, qui ne risque donc pas de se déchirer par le poids de la machine.

On peut y ajouter des poches pour les accessoires ou la pédale par exemple (attention au sens d'ouverture). Pour terminer, il suffit de coudre les côtés sur une certaine hauteur, en veillant à ce que la machine puisse s'insérer et ressortir aisément de la housse.

Et pour avoir toujours sous la main les petits accessoires utiles, ciseaux, etc, j'ai fabriqué avec le même tissu une sorte de tapis. 

Pour commencer, j'ai préparé des pochettes transparentes à l'aide de dossiers en plastique pour le bureau. J'ai fait quelques plis dans la largeur, pour donner un peu de souplesse à la pochette, et j'en ai renforcé les contours avec du tissu, posé et épinglé à cheval sur le bord. Puis j'ai cousu ces pochettes sur le tapis. J'ai ajouté quelques morceaux de tissu à intervalles irréguliers, pour séparer la pochette en plusieurs compartiments, et j'ai fait une couture sur ces bandes.

pour une machine à coudre

enfin, à l'arrière du tapis, j'ai ajouté un petit coussinet en mousse qui me permet d'y piquer les épingles lorsque je les retire, ainsi qu'un petit morceau de lainage pour avoir une ou deux aiguilles à coudre à portée de main, si nécessaire 

 

Nouvelle suggestion : pour ce petit coussinet, l'idéal est sans doute d'y ajouter un velcro sur le dessus du tapis, et sur le dessous du coussinet : ainsi on peut l'enlever lorsque l'on travaille sur la coupe du tissu

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 28 Mars 2009

article publié le 14/12/2017, rangé dans le "chapitre"  couture etc du blog pour plus de confort

explications ci-dessous ;  pour l'article suivant, cliquer ICI

J'ai choisi un modèle souple : porte colliers d'un côté, range foulard de l'autre, et entre les deux : deux capes de pluie

 

si l'on préfère quelque chose de plus "ordonné", il suffit d'insérer une grande plaque de carton entre les deux faces

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 28 Mars 2009

 

Matériel nécessaire :  on va dire 2,50 m de tissu ; pour la version "nouée", choisir un tissu très fluide et ajouter  4m de biais pour les liens

 

n'hésitez pas à transmettre vos suggestions, améliorations, précisions.... Merci d'avance !

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 28 Mars 2009

.

Cet hiver le matin, impossible de prendre plus de 3 ou 4 photos ... mon APN vieillissant souffrait-il d'arthrose ? En plaisantant, Jean-Yves m'a conseillé de lui tricoter un manteau  en me montrant un petit caniche tout habillé de rose

explications  ci-dessous, et pour passer à l'article suivant, cliquer ICI

J'ai préféré ne pas faire dans la dentelle, mais j'ai récupéré un morceau de couverture fine et un vieux K Way ... après les avoir assemblés par plusieurs coutures en diagonales (la couverture insérée entre 2 épaisseurs de K Way pour éviter que des fibres de laine ne s'échappent), je lui ai fabriqué une petite housse à son exacte mesure.

 

ATTENTION : il ne faut pas laisser l'APN dans cet étui entre deux promenades, il a besoin de respirer ! La condensation lui serait fatale je crois ..

* plier un rectangle pour constituer un cylindre enveloppant l'objectif ; prévoir un peu de marge pour laisser le zoom fonctionner

* préparer la housse du boitier ainsi

 

* assembler le cylindre de l'objecitf à l'avant de la housse 

* ajouter un rectangle sur chaque côté pour fermer le parallélépipède, en laissant de petites ouvertures pour pouvoir passer les doigts et accéder aux commandes de l'appareil photo

* poser une pression sur le rabat supérieur et le dessus pour terminer

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 28 Mars 2009

bonjour à toutes (et tous)

 

Oui, promis, dans quelques semaines je vais revenir au scrap avec de nouvelles maquettes à vous offrir..

(pour passer à l'article suivant, cliquer ICI)

 

En attendant, pour celles et ceux qui s'intéressent aussi à la couture, je voulais vous parler de brèves et jolies rencontres aujourd'hui, à Languidic où se tenait un marché aux tissus.

à Lesneven, une petite caverne d'Ali-Baba

chez Miltiss* qui exposait à Languidic, on trouve du tissu, mais aussi des chutes de cuir au poids et beaucoup d'accessoires... (j'y ai trouvé les oeillets grand format et faciles à poser que je cherchais depuis des années)

* c'est une page Facebook, si la connection ne marche pas : taper  dans votre moteur de recherche : 

https://www.facebook.com/Miltiss-262302987193757/

kits prêts à coudre

Marie-José y exposait ses tissus enduits et ses kits de sacs prêts à coudre .. 

J'ai un très vieux "sac à mains", qui offre le  gros avantage de pouvoir être porté en sac à dos ou en bandoulière, selon mes envies. Je n'ai jamais réussi, ni à en retrouver un alliant ces avantages, ni à en fabriquer un neuf  (j'ai fait quelques tentatives, mais le résultat était vraiment bof bof).. alors en désespoir de cause, chaque année je lui offre une nouvelle jeunesse en changeant sa façade extérieure.

Chaque fois que j'entre dans une boutique indiquant "fabrication maison", je montre ma merveille en demandant s'ils pourraient envisager un nouveau modèle. Mais chaque fois, les réponses sont décevantes : "euh, en fait, on ne peut pas changer les modèles proposés"... "c'est fait main, mais pas ici"... 

Une seule fois, on m'a dit : "c'est bien, mais trop compliqué pour nous"... ce que je trouve honnête et rassurant.

Avec Marie-José, j'ai bon espoir de trouver un modèle qui répondrait à mes attentes.. 

Je sais bien qu'elle ne va pas pouvoir proposer tout de suite un modèle prêt à coudre, mais elle va y plancher sur ce projet ; dans quelque temps, je pourrai remplacer mon vieux sac, et en attendant, je continuerai à le rafraîchir chaque fois que nécessaire.

Mais cette belle rencontre mérite d'être partagée, et puisqu'elle vend sur internet ses kits mais aussi des coupons et des tissus au mètre, voici l'adresse de son site :

Marie-José couture et création

 

n'hésitez pas à aller y faire un tour ! 

 

 

 

 

et j'ajoute un joli site,  il s'appelle you do it et propose des articles de mercerie, de scrapbooking, de pâtisserie ou de modelage... Pour être sincère, l'un des membres de l'équipe a sans doute découvert mon blog par hasard et m'a laissé un message sympathique ; j'ai été visité le site, et j'ai apprécié sa grande variété..

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0