Publié le 30 Novembre 2009

(publication réelle : février 2019)

bonjour à tous et à toutes 

Il manquait une pièce à notre maison, et nous avons fait construire une véranda. Elle abrite mon coin "ordinateur", et il fallait donc prévoir quelque chose contre la réverbération ; l'option "stores" était sûrement la plus rationnelle, et pas forcément la plus chère, mais elle ne nous convenait pas (trop classique, ou trop "vu partout" ?). 

Longtemps, j'ai espéré récupérer des toiles de voile usagées, mais cela n'a pas marché. J'avais admiré des tentures murales chez BO Carré, assez proches de cette image (rideau créé par Vassaulia)

 

 

 

 

 

 

 

 

Nota : BO carré est installé à Fouesnant, si ce type de créations vous intéresse, vous trouverez aussi de belles choses chez

Vassaulia   -  ils proposent en plus de vous offrir une pièce en voile pour toute voile apportée, et travaillent aussi d'autres matières "professionnelles" (bâches,  pneus...)

* les  Toiles du Large (nombreux points de vente en France)

Tant pis, je n'ai pas réussi à récupérer les tissus espérés, ils ont été offerts à un ESAT et c'est très bien comme ça. Bien sûr, ces créations sont magnifiques, mais en acheter pour mes 8 fenêtres, ce n'était pas envisageable alors je me suis contentée de mon magasin de tissus habituel

Je ne compare pas mes réalisations à celles de ces magasins, mais je suis quand même contente de mes résultats et de mes astuces (la modestie n'est pas mon plus gros défaut). Les voici

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 29 Novembre 2009

Impossible de poser une tringle à  rideau sur la structure métallique d'une porte coulissante ? Non, il y a forcément une solution.

Explications à suivre, pour l'article suivant cliquer ICI

Les barres que j'avais achetées ne tenaient pas très bien, mais le problème est résolu :

On trouve des bandes agrippantes dans les magasins de bricolage ; je craignais que la partie adhésive ne résiste pas à la chaleur, alors j'ai enlevé la colle avec un produit solvant pour la remplacer par une colle plus spécifique "extérieur" (je ne suis pas sûre que cela soit réellement utile ou efficace, on verra cet été)

J'ai collé un morceau de bande dans un creux entre le toit et la paroi de la véranda (je sais, j'ai eu de la chance que ce creux existe), et un autre sur le rebord de la tringle à rideau. Tout tient maintenant très bien. Un rideau occultant est fixé sur cette tringle à rideau

 

et j'ai ajouté un voilage en organdi.

Je ne connais pas grand chose aux tissus, l'organdi est une vraie trouvaille, du coton 100 % à moins de 5 € le mètre chez Tissus Price ... Je l'avais vu aussi dans mon magasin préféré, mais il n'y en avait pas assez pour mes fenêtres.

En version hiver, il est accroché à mi hauteur à  cette même tringle à rideau par une "rallonge" créée en ficelle et macramé ; dès que la porte-fenêtre sera souvent ouverte, il faudra le remonter pour qu'il ne soit pas gênant

 

En haut de le fenêtre, un mousqueton permettra de fixer le rideau en position haute.

Quelques perles enfilées sur une chaînette lui donnent un peu de poids pour ne pas voler au vent, et servent aussi de raccord avec le bas du rideau, qui sera ajouté aux beaux jours, grâce à une bordure au crochet comportant des boutonnières

 

J'avais d'abord ajouté une baguette en bas du rideau, pour pouvoir le raccourcir à la façon d'un store ; mais j'étais gênée chaque fois que je sortais par la porte fenêtre.

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 28 Novembre 2009

Je parlais de rideaux occultant un peu originaux, et je ne les ai pas montrés ! Ce n'est pas trop tard, les voici :

en version "fermée" 

 

version ouverte 

 

Fabriqués avec un mélange de tissus neufs et de tissus de récupération (sweat-shirts, anciens rideaux), ils ne sont pas tous rectangulaires, cela dépend du vis-à-vis possible.. Et ma traditionnelle corde de maçon met en valeur les coutures entre les différentes bandes de tissus, qui sont assemblées par un simple point zig-zag

 

Pour les "embrases" (quel grand mot), j'ai utilisé des mini crayons de couleur fixés à un galon de ficelle (à Noël, on trouvait des trésors dans les boutiques), A l'aide d'un cutter, j'ai creusé une fine rayure dans le crayon, afin d'y fixer le galon. Pour garder l'esprit marin, j'achèterai sans doute un jour quelques mousquetons pour remplacer ces crayons ?

pour le toit, j'ai utilisé des barres extensibles, positionnées entre deux traverses 

 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 27 Novembre 2009

mais cela ne se voit pas ...

Bien sûr, je ne pourrais ni vendre ni offrir ce rideau, les finitions ne sont pas au top, mais il me convient parfaitement 

 

 

pour commencer, j'ai coupé des bandes de  5 cm de large dans différents tissus ; j'ai enfin trouvé comment utiliser les vêtements que j'avais préférés il y a quelques années, j'ai aussi utilisé des housses de couette un peu trop usagées

je les ai assemblées simplement à la machine pour former un nouveau tissu

 

que j'ai posé en oblique sur ma table de coupe, afin d'y redécouper des bandes (j'ai choisi une largeur de 6 cm) ; pour plus de facilité, j'ai assemblé ces bandes l'une à l'autre pour en faire un très long ruban.

Dans un tissu blanc cassé, j'ai découpé des carrés de 15 x 15 cm (la largeur de ma réglette de coupe).

J'ai d'abord assemblé ces carrés en les séparant par le ruban multicolore, afin de former une première bande, à laquelle j'ai ajouté un ruban sur le côté

 

Jusque-là, c'est du patchwork à la machine tout à fait traditionnel ; c'est maintenant que je commence à tricher  : j'ai cousu endroit contre endroit le ruban multicolore sur mon tissu de doublure

 

et ainsi, de bande en bande, jusqu'à atteindre la largeur souhaitée

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 26 Novembre 2009

Notre projet était d'acheter chez Lapeyre des tiroirs spécifiquement conçus pour aller sous un escalier, on verra peut-être cela un jour mais ce n'est pas le plus urgent ; alors en attendant, on se contente d'un rideau !

 

la seule petite difficulté, c'est comment l'ouvrir ?

Après avoir cousu des anneaux de rideaux, j'ai noué une cordelette au dernier (celui du bas) ; cette cordelette passe dans tous les anneaux. Lorsque je tire sur la cordelette, le rideau coulisse vers le haut.

Deux boutons de tiroir placés à proximité permettent de bloquer temporairement la cordelette, pour chercher ce que l'on veut derrière le rideau (il ne reste plus qu'à fabriquer les étagères laugh)

 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 4 Novembre 2009

Nous sommes actuellement en vacances dans un gite, et j'y ai admiré des rideaux au crochet.

rideau au crochet

explications complètes ci-dessous, et si vous préférez passer directement à l'article suivant, c'est par ICI

La propriétaire m'a indiqué qu'il s'agissait d'un modèle traditionnel de Belle Ile en mer.  Malgré mes recherches, je n'ai pas pu en trouver les explications sur le net. J'ai trouvé de très beaux modèles (voir ICI *) , mais pas celui-ci. 

* : - d'ailleurs, l'une des images correspond à des rideaux de l'Ile de Ouessant, tout n'est pas exact sur les moteurs de recherche ;)

Voici ce que j'ai pu reconstituer d'après les siens, et avec son aide très précieuse et très appréciée ;)
 

rideau au crochet

On commence par une chainette de 41 mailles. Au 1er rang: 3 mailles en l'air pour tourner et 40 brides (soit 41 brides au total)

rideau au crochet

2ème rang : 3 ml,  5 brides, 5 arches (on ne va pas jusqu'au bout du rang)

 

 

 

une arche = 5 mailles en l'air, entre 2 mailles serrées ou entre 1 maille serrée et une bride,ou entre 2 brides,  selon l'avancement du rang.

arches = 5 mailles en l'air, passer 4 brides, 1 maille serrée, 5 mailles en l'air, passer 4 brides, etc

L'arche qui se trouve au dessus du rang précédent est constituée de 7 mailles en l'air

3ème rang  :  - en bleu sur le schèma  -

Mailles coulées sur la denière arche pour tourner - 5 arches, on termine par une bride

4ème rang : 3 ml, 5 brides, 7 arches (on termine par une maille serrée sur la dernière bride du premier rang)

 

(en rouge sur le schèma)

5ème : 3 mailles coulées dans la dernière arche du rang précédent,, 1 groupe (*), 1 arche (sauter une arche), 1 bride, 5 mailles en l'air, 1 bride, 1 arche   (sauter une arche),1  groupe, (sauter une arche), 2 arches, 1 maille serrée                  

(*) 3 brides, 1 maille en l'air, 3 brides     

6ème rang :  3 ml, 5 brides,  2 arches, 1 groupe, 1 arche, 13 brides, 1 arche 1 groupe

7ème rang :  1 groupe, 1 arche, 13 mailles serrées, 1 arche, 1 groupe, 3 arches, on termine par une maille serrée

8ème rang :  3 ml, 5 brides, 3 arches, 1 groupe, 1 arche, 11 mailles serrées, 1 arche 1 groupe

9ème rang : 3ml, 1 groupe, 1 arche, 9 mailles serrées, 1 arche, 1 groupe, 4 arches, on termine par une maille serrée

10ème rang :  3 ml, 5 brides, 4 arches, 1 groupe, 1 arche, 7 mailles serrées, 1 arche 1 groupe

11ème rang : 3ml, 1 groupe, 1 arche, 5 mailles serrées, 1 arche, 1 groupe, 5 arches,

12ème rang :  3 ml, 5 brides, 5 arches, 1 groupe, 1 arche, 3 mailles serrées, 1 arche 1 groupe

13ème rang : 3ml, 1 groupe, 1 arche, 1 maille serrée, 1 arche, 1 groupe, 6 arches,

14ème rang :  3 ml, 5 brides, 6 arches, 1 groupe, 1 maille serrée dan le dernier groupe du rang précédent 

15ème, : on reprend au 5ème 

3 mailles en l'air, 1 groupe (*), 1 arche (sauter une arche), 1 bride, 5 maille en l'air, 1 bride, 1 arche   (sauter une arche),1  groupe, (sauter une arche), 2 arches, 1 maille serrée    

 

pour me faire mieux comprendre, j'appelle "ananas" le motif du bas (je ne suis pas sûre qu'il y ait beaucoup d'ananas à l'Ile de Ré, mais on peut sûrement en trouver à l'épicerie ?)... à droite sur l'image

Il est constitué de 13 brides au départ (crochetées entre 2 brides du rang précédent) ; au rang suivant, 13 mailles serrées, puis à chaque rang on diminue d'une maille serrée de chaque côté

difficultés rencontrées :

  • pour les rangs impairs, ne pas oublier que la dernière arche est constituée de 7 mailles en l'air

 

  • il faut que "l'ananas" se termine sur un rang commencé par des brides. 

Au deuxième motif, je ne suis pas retombée sur mes pieds, j'ai donc fait un rang supplémentaire identique au précédent (l'ananas se terminant par une seule maille serrée)... sinon, on peut aussi reprendre le motif à la base pour comprendre l'erreur 

Quand on a atteint la longueur voulue, on termine par un motif complet et on fait une bordure du côté des brides, sur la largeur souhaitée.

L'idéal sera de faire aussi une bordure en brides sur l'extrémité de la bande ; je ne serai plus là pour vérifier avec le modèle mais j'imagine que je pourrai bricoler quelque chose avec un rant intermédiaire de chainette plus ou moins longue (sinon, tant pis !) 

Cette bande constitue le haut du rideau.

Il faut ensuite faire une deuxième bande, pour le bas du rideau. 

On relie le haut et le bas par des chaînettes comme on peut le voir ICI par exemple

 

Je crois que le résultat est parfait pour une maison ancienne.

La mienne sera plus récente, avec une grande baie vitrée. J'imagine donc d'insérer entre les deux parties (le haut et le bas),  une sorte de Dream-Catcher (idée piochée en cherchant les explications du rideau de base : voir ICI, en cherchant sans doute un modèle de napperon plus aéré)

 

 

Pour le Dream Catcher (ou Attrape Rêve), si jamais la page "Pinterest"  disparaît : il suffit d'un napperon rond au crochet, un cercle métal d'abat jour, des rubans, des perles  et des plumes à accrocher dans la partie basse

j'ai commencé une première bande, en tatonnant un peu. Quand j'ai fini par arriver à terminer le deuxième motif à peu près correct, j'ai recommencé une nouvelle bande, en prenant des photos à chaque fin de rang. J'espère ne pas m'être trompée dans ma prise de notes, mais si cela ne marche pas à la lecture, n'hésitez pas à m'envoyer un message pour que je rectifie !

 

chaque rang commence par 3 mailles en l'air pour tourner, j'ai peut-être omis de le noter parfois !

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 3 Novembre 2009

explications à suivre ; pour passer à l'article suivant cliquer ICI

Les oeillets, c'est beau, mais pas très facile à poser, et un peu cher pour un petit budget.

Les merceries vendent des bandes de tissu toutes prêtes, dans lesquelles on glisse des crochets métalliques.  On coud la bande sur le rideau, ensuite on glisse les barres verticales des crochets dans les espaces prévus pour. On peut créer de jolis plis (attention au sens de fixation de la bande : la boucle du crochet doit se trouver en haut)

 

 

Mon astuce vise à

* remplacer la bande de tissu par une simple cordelette

* utiliser des crochets  bon marché à la place des plus coûteux

 

c'est très simple : avec un point zig-zag, j'ajoute une cordelette en haut de mon rideau ;  à intervalles réguliers, je crée une boucle avec cette même cordelette. J'ai utilisé de la corde de maçon, que l'on trouve en magasin de bricolage pour un prix ras des pâquerettes.

Je n'ai plus qu'à ajouter des crochets de rideau simples ; pour des tissus lourds, on peut aussi utiliser des crochets S achetés également en magasin de bricolage.

 

pour comparer, avec la bande de tissu dont je vous parlais plus tôt, les crochets coûtent 18,60 € les 30 (chez Amazon, en février 2019), ou 6 € les 10 chez Mondial Tissus, soit environ 60 centimes pièces dans les deux cas

 

les crochets simples sont nettement moins chers  

* 11,90 les 50 (23 centimes pièce) ou encore mieux : 8,99 € les 100, soit 8 centimes pièce

La différence est surtout appréciable quand on a beaucoup de rideaux à installer.

 

  Je suis très surprise : à priori la bande elle-même ne coûte pas très cher  (moins d'un euro le mètre)... ce n'est pas vraiment ce dont je me souviens ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0