JOSSELIN

Publié le 13 Juin 2020

De nouveau, mes deux "bibles papier" se sont intéressé à cette commune. 

" Secrète et Insolite" raconte, page 150, la maison de 1538 - 3 rue Georges Le Berd ("maison aux cariatides), sur laquelle les premiers propriétaires se sont fait représenter ... Lorsque j'ai lu les premiers articles sur cette maison, j'imaginais des sculptures monumentales en pierre... ici ce sont de "simples" figures en bois, encadrant la porte. La page 151 est dédiée à la Basilique Notre Dame du Roncier , à ses gisants, Olivier de Clisson et Marguerite de Rohan, sans oublier les gargouilles caricaturant moines, diables et animaux divers.

Les "500 coups de coeur" sont plus joyeux, et évoquent simplement un petit musée, où 3 000  poupées se sont installées  dans les anciennes écuries du Château - 5 rue des Trente

 

page d’inspiration : Mimouscrap ; maquette scalb offerte en pj

 

en complément : un plan de ville (U Maps + infos O.T.)

 

 dans le dossier joint, vous trouverez un petit anneau, à insérer dans votre dossier "lignes artistiques"

Studio Scrap pour créer des classeurs et blocs notes à la taille et avec les papiers qui vous plairont.. (j'ai également ajouté celui utilisé hier.. pour le cas où vous ne l'auriez pas récupéré)

et pour celles et ceux qui n'utilisent pas  Studio Scrap, j'ai ajouté deux bandes "reliures", en format png

 

 

si les textures "craie" vous intéressent, l'astuce est ici 

 

site de la marie : accueil  - un plan absolument magnifique est offert dans un petit dépliant : ici

 

à découvrir 

  • le quartier historique et ses maisons médiévales (la plus ancienne date de 1538),

    • la maison des Porches (office de tourisme) - 21 rue Olivier de Clisson
    • la maison des cariatides, 1538 - 3 rue Georges Le Berd

 

 

hébergement en gite d’étape :

 

côté nature

 

tradition orale

En 808, une statue de la vierge, découverte dans son champ par un laboureur, permit à sa fille de recouvrer la vue ; pendant la révolution, la statue a été brûlée mais un fragment a été sauvé ; il est conservé dans un reliquaire, lui-même abrité dans la basilique 

Depuis le XVIIIè siècle, des scènes d'hystérie collective  se sont produites pendant le pardon de Notre Dame du Roncier. Peut-être s'agissait-il de crises d'épilepsie ? Les victimes poussaient des cris étranges, et on les appela "les aboyeuses de Josselin". Leur guérison intervenait après avoir baisé la satuette de la Vierge de la fontaine du Roncier. Un vitrail de la basilique évoque une de ces scènes.

Selon une légende, après avoir été chassée par les lavandières, une mendiante se révéla être la Vierge Marie ; pour les punir de leur méchanceté,  elle les condamna - ainsi que leur descendantes - à aboyer comme des chiens. 

Maryvonne Abraham évoque l'hypothèse de la réminiscence d'un mythe ancien : lors de la conquête de l'Armorique, les Bretons épargnèrent les femmes mais ils leur coupèrent la langue pour qu'elles ne puissent plus parler leur langue - ni l'enseigner à leurs enfants (source  : Wikipédia)

 

à faire : 

  • assister à la fête du 14 juillet et s'immerger dans une ambiance médiévale (tous les deux ans) - reporté en 2021
  • ou aux concerts de Festiv'été 

 


 

Le site "Arbres remarquables de Bretagne" signalait,

  • place St Michel : un Tilleul à grande feuilles de 30 m de haut
     
  • dans le parc du Château :

Office du tourisme à contacter : Ploërmel - Brocéliande  

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article