Résultat pour “gain de place”

Publié le 31 Décembre 2020

"Chose promise, chose dûte ! "

Zoé m'a demandé comment utiliser les templates de Badadou.. voili voilou ;)

 

mise à jour quelques jours plus tard... :  n'hésitez pas à lire cet article bien sûr, et si vous n'avez pas déjà découvert la "page 2", c'est ici

déjà,Muttidesaski me communique deux liens vers des tutos qu'elle a créé sur le site qu'elle anime :

ttp://digidebscrap.superforum.fr/t7259-tuto-transformation-png-en-scalbpartie1-a-lire-en-1erhttp://digidebscrap.superforum.fr/t7260-tuto-transformation-png-en-scalbpartie2-masque

Pour aller directement à ses tutos, qu'elle m'a communiqués aujourd'hui : cliquer : 

 

tutos avec GIMP   -

 

Je n'ai pas confirmé mon inscription sur ce site, donc je n'ai pas accès à ces tutos ... Zoé, n'hésite pas à t'inscrire, tu y trouveras d'autres conseils que les miens et tu pourras participer à des challenges, chose que je ne peux pas offrir ici.

de manière succincte, je te suggère déjà de te créer un dossier spécifique "badadou", pour y enregistrer ce que tu vas télécharger. J'ai créé le mien directement dans mes "masques",  ce n'est pas obligatoire, mais comme elle propose aussi des masques directement utilisables, c'est une bonne option à mon sens.

 

 décompresser le fichier ZIP,

je pense que tu sais déjà faire si tu utilises mes maquettes

 (clic droit - extraire vers + nom du fichier)

Avec le dossier SS21, j'ai obtenu une image jpg (une sorte de preview), et le fichier PSD

Ouvrir le ficher PSD avec GIMP et créer une maquette

Il faut bien sûr avoir déjà téléchargé GIMP, donc 

  •  "lancer"  GIMP,
  • ouvrir le fichier .. tu obtiens une image, par exemple celle-ci (création Badadou  - accueil du blog
    (j'ai ajouté les traits rouges pour que le fichier ne puisse pas être utilisé sans passer par le site de Badadou...)

 

  • exporter au format PNG (ça sera utile pour plus tard), - et enregistrer (tu peux le faire dans ton dossier masque

 

Je te suggère de créer aussi un dossier "Badadou" dans tes maquettes, puis : 

  • ouvrir Studio Scrap
  • poser l'image en fond de page et ajouter des gabarits sur le ou les rectangles

Tu m'as indiqué que tu étais surtout intéressée par les templates, donc cela peut te suffire, tu enregistres ta nouvelle maquette avec un nom (celle-ci pourrait s'appeler  02 quelquechose, car elle est prévue pour deux photos)

 

 

tu as sans doute déjà des cadres et des ombres qui pourront te permettre de compléter la maquette.

récupérer le masque joint au ficher PSD

  • Ouvrir le fichier PNG,
    • enlever le blanc (MAJ O  - cliquer sur du blanc + CTRL X) ou "selection par couleur - cliquer sur du blanc - édition couper"
    • enlever le contour, le gabarit rectangle, le texte, et affiner avec la gomme
  • cliquer sur "image // découpage automatique de l'image" (pour enlever toutes les zones non utiles)
  • exporter à nouveau l'image pour récupérer le fichier final, et 
  • enregistrer dans le dossier "masques" de Studio Scrap

 

Pour le masque concerné, j'ai enregistré les 3 zones de couleurs sous 3 images différentes 

Je pourrai les ajouter sur ma page avec des degrés de transparence différentes, et tirer le meilleur parti de ce fichier PSD

 

  • MAJ O pour sélectionner une couleur - CTRL X pour la couper  - CTRL MAJ V pour la copier sur une nouvelle image  puis exportation au format PNG 

https://galerie.studio-scrap.com/members/muttidesaski.15789/on peut aussi scrapper directement avec GIMP

mais je ne sais pas comment faire ;) 😀 

Tu apprendras peut-être à le faire sur Digidebescrap :)

 

 

Muttidesaski m'a transmis aujourd'hui son tuto ; en voici des copies d'écran. Si nécessaire : clic sur chaque image pour l'ouvrir en grand dans un onglet séparé - le texte apparait en double car je l'ai recopié (en bleu), pour faciliter la lecture (la capture d'écran n'est pas bien lisible)

Nota: je ne connais pas, je ne maîtrise pas... pour toute question complémentaire, merci de  vous inscrire sur le site de Digidebescrap :) ou - si vous êtes inscrit.e  sur la galerie du CDIP,  de contacter Muttidesaski en MP (clic)

tutos avec GIMP   -

 

 

GIMP exemple à partir d'un template de Badadou

 

 

1)il faut  d’abord bien se représenter que photoshop et GIMP fonctionnent en superposant des couches différentes, comme un gâteau où on a une couche de pâte puis une de confiture puis une de crème puis peut-être encore de la pâte etc…….Chez GIMP et photoshop, ça s’appelle des » calques »

 

 

DONC,

 

  1. On ouvre  le psd dans GIMP

J’en ai choisi un ultra simple,il pourrait par simple copie être directement fait en scalb…(encore qu’il y a un joli cadre avec une belle ombre, difficile à produire telle quelle avec SS) c’est seulement pour visualiser

 

Celui-ci, le 240120 (clic pour le télécharger)( les numéros correspondent aux dates de publication, celui-ci a été publié le 24.01.20)

  1. Lorsqu’on l’a ouvert, on va dans la fenêtre des calques

Si cette fenêtre ne s’est pas ouverte automatiquement, aller en haut dans « fenêtres »(chez moi le fond est noir car j’ai GIMP21.0 mais le principe est le même pour les versions antérieures


Là dans le menu qui se déroule, cliquer sur « fenêtres ancrables » et dans le menu qui se déroule, cliquer sur « calques »

 

On a ceci à droite

On y voit tous les calques qui composent le Template..dans ce cas ci il y en a 11

 

  1. On laisse ce Template en attente, on va dans « fichier »( en haut à gauche), cliquer sur « nouvelle image », lui donner 3600x3600 pixels de dimension ET dans « options avancées »,choisir « transparence », valider

On a ceci

 

une image  transparente

 

Et si on regarde son bureau, on voit les onglets de cette nouvelle image transparente ET du Template ouvert..ces onglets permettent de passer de l’un à l’autre en un clic

  1. On retourne sur le Template à transformer(1), on se poste sur le calque du bas ( le fond blanc dans ce cas, clic droit »ajouter un canal alpha », le calque choisi se met en surbrillance, ensuite aller dans « edition », en haut à gauchechoisir « copier »
  2. Retourner sur l’onglet de l’image transparente qu’on a préparée (2), cliquer sur « edition », choisir « coller en place »…ON A MAINTENANT LE 1ER CALQUE EN PNG ,l’enregistrer en faisant « fichier--)EXPORTER(pas enregistrer), choisir « png »dans « sélectionner le rype de fichier, le nommer par exemple ss21-240120-calque 1-fond….l’enregistrer quelque part dans son disque (ATTENTION, pas dans studio-scrap !!!!)

 

6° faire de même pour TOUS les calques

 

Ensuite il n’y â plus qu’à le convertir en scalb ( autre tuto)

 

POUR EMPLOYER LE TEMPLATE DIRECTEMENT SOUS GIMP,

C’est très facile, faire 1 ;puis 2..

 

Puis au lieu de « créer une nouvelle image », on ouvre la photo qu’on veut employer, clic sur le calque de celle-ci, --) »edition--)copier, reprendre l’onglet du Template, choisir le calque de  l’endroit où on veut sa photo --) »edition--)coller dans la sélection..et c’est fait..peut-être ( cela dépend de ta photo, redimensionner..)

 

Exemple

 

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0

Publié le 1 Septembre 2017

Comme promis, je vous explique comment préparer l'impression de cartes touristiques personnalisées à partir du site "GEOPORTAIL", et comme d'habitude, je vous propose de préparer avant tout un dossier pour organiser vos documents. 

 

J'ai opté pour la séparation suivante 

* fonds de cartes

* légendes 

* maquettes

* pages

 

2ème suggestion : créer un compte sur Geoportail, pour enregistrer vos cartes, et y ajouter des repères.

Je vous déconseille vivement d'utiliser les polygones ou le traçage de traits, je n'ai jamais pu les effacer !

Pour faciliter l'impression de vos cartes sur un format A4, je vous propose de sélectionner des zones de taille uniforme : 5 "rectangles" en largeur, et 3 en hauteur. On obtient ainsi des carrés presque parfaits, que l'on pourra insérer aisément sur la page  (2 carrés en largeur, 4 en hauteur en format portrait, ou 4 en largeur et 2 en hauteur en format paysage) (**)

vous choisirez le "zoom" qui vous convient le mieux, l'important c'est de conserver le même et de prendre toujours la même taille de zone (la taille des rectangles varie avec le zoom). Il est donc important de bien réfléchir au résultat final attendu. Si l'on s'intéresse aux ruisseaux, au petit patrimoine (fontaines, puits...) ou aux mégalithes .. ou si l'on veut aller de ville en ville, il faudra choisir une échelle différente

 

exemple : affichage précis

 

 

Pour un affichage plus large

 

 

  • (**) Là encore, bien réfléchir au résultat attendu vous évitera de perdre du temps. Pour mon premier essai, j'avais décidé d'assembler des pochettes perforées pour protéger le plan général.  En raison de la forme de la côte, j'ai opté pour le format "portrait"

 

pour insérer vos feuilles, penser à orienter les pochettes dans le bon sens  : ouverture en haut pour les pages du haut, ouverture en bas pour les pages du bas 

 

Dans la voiture, ces pochettes se replient l'une sur l'autre...

C'est aussi le format "portrait" qui conviendra le mieux pour insérer les feuilles dans un "porte vues"

Au final, je ne trouve pas ce format très pratique à consulter ...  Ma dernière version se constitue de 4 pochettes (2 en haut, 2 en bas) ; j'ai constitué les pages A4 comme indiqué ci-dessous, et les ai insérées dans une nouvelle maquette A4, en insérant deux pages par maquettes (si l'on n'a pas le logiciel Studio Scrap, on peut choisir l'option d'impression  2 feuilles par page)

Je n'ai pas réussi à aligner les routes d'un fond de carte à l'autre, alors le plus simple est de séparer un peu les carrés l'un de l'autre sur votre page.

Vous pourrez les insérer aisément sur un document excel ou word, si vous n'avez pas de logiciel approprié.. bien sûr, j'ai utilisé Studio Scrap qui me donne plus de confort. A tout hasard, si c'est la solution que vous choisirez, voici en pièce jointe

* une petite grille qui vous guidera dans l'assemblage

* et une maquette de plusieurs pages, permettant l'impression du fichier en format PDF

J'espère que vous n'êtes pas encore lassés d'entendre parler d'organisation préalable ?

En fonction du résultat attendu, préparez des dossiers séparés dans le dossier "fond de cartes", un par "ligne" de carrés (soit 8 pour mon assemblage de 6 pages), que vous appellerez simplement A B C....

 

Si vous ne vous sentez pas tout à fait à l'aise pour commencer, faites un premier essai sans vous préoccuper des "astuces" : elles visent à améliorer le résultat final, mais ne sont pas des étapes obligatoires

Tout est prêt pour commencer ! 

Donc retour au site Géoportail,...

Je commence par afficher la grille ; elle est très discrète, mais aussi très utile,

 

 

 

 

puis je pose quelques repères aux points d'intersection de la grille, pour définir mes carrés (4 en largeur pour avoir trois carrés, et je descends pour couvrir la zone qui m'intéresse)

 

 

 

rassurez vous, la grille se voit à peine, mais lorsque l'on fait glisser les repères, elle apparaît suffisamment

 

Tous mes repères sont placés, je peux revenir "en haut à gauche" de ma sélection, pour prendre mes fonds de carte.

Le logiciel propose d'exporter les données ou d'enregistrer des cartes, je ne suis pas allée si loin mais je me contente de prendre des captures d'écran des différents carrés.

Bien sûr, je les enregistre dans les dossiers des lignes, créés à l'origine. Chaque carré porte un numéro ... de 0 à 9 par exemple. Si vous prévoyez d'aller plus loin, optez dès le départ pour une numérotation à deux chiffres (00, 01, etc), pour éviter que Studio Scrap ne vous propose l'image 10 juste après la 1, et avant la 2 !

 

astuce 1 :  prendre une capture d'écran des noms de hameaux ou de villes situés à cheval entre deux carrés, ou agrandir légèrement la zone de capture d'écran pour améliorer la présentation de vos fonds de carte.

 

 

astuce 2 : renommer tous les carrés d'une même ligne par le nom de celle-ci (cela facilite le repérage)

c'est très simple: quand tous les carrés ont été enregistrés dans leur ligne, les sélectionner tous (CTRL A), et renommer A par exemple, les chiffres s'ajouteront automatiquement.

 

astuce 3 :  si vous souhaitez un simple plan de repérage, les repères jaunes ne seront pas une gêne

si vous avez envie d'un résultat amélioré, vous pouvez les effacer avant ou après assemblage (avec GIMP par exemple)

Il est possible dès à présent de passer à l'assemblage des carrés, pour obtenir un résultat satisfaisant, que l'on pourra reprendre pour l'annoter et mettre en valeur les points intéressants

TOURISME - exploration des cartes et création d'un album personnel

on peut aussi visualiser les carrés un à un avant l'assemblage, et en modifier certains à l'aide de Studio Scrap (ou d'un autre logiciel). On peut par exemple

* ajouter simplement les petites étiquettes complémentaires des hameaux à cheval sur 2 carrés (choisir toujours d'ajouter les étiquettes du côté droit ou du côté gauche (idem pour le haut ou le bas)... lors de l'assemblage, les carrés vont se chevaucher

* ne pas oublier d'exporter l'image en format PNG pour permettre l'assemblage

 

* ou regarder un peu sur Internet à quoi ressemblent les monuments repérés et les chemins d'accès ; ce n'est pas toujours fiable, mais cela peut donner une idée, et  permettre de prendre une décision : aller voir de plus près, ou pas :)

pour ce "carré", j'ai trouvé l'image sur un site dédié aux fontaines du Finistère

http://martheknockaert.unblog.fr/category/fontaines-sacrees/fontaine-de-guerison/page/27/

 

 

pour les menhirs, dolmens et autres grosses pierres, je vous conseille le site des Mégalithes du Monde

vous pouvez affiner la recherche sur le département et la commune, pour chercher des infos sur la "pierre" qui vous intéresse  (en cliquant simplement sur le petit rond correspondant... sur le site lui-même et non sur l'image qui suit)

 

voilà, vous avez à peu près tout ce qu'il vous faut pour commencer ... 

A vous de jouer les géographes, et d'assembler les puzzles. Une page entière, avec les illustrations et plans d'accès, peut ressembler à ceci (j'ai flouté les images ; vous pourrez les retrouver sur le site des mégalithes)

dernière astuce  : penser à ajouter le nom des villes en plus gros caractères sur la page, ils ne sont pas très lisibles à l'impression si on les laisse tels quels

 

pour l'impression de mon deuxième essai, j'ai donc décidé de grouper 2 pages sur une même feuille ; j'ai donc désormais un assemblage de 4 pochettes plastiques;

Lorsque j'ouvre mon "plan", j'ai d'un côté une vision assez globale des communes voisines, et de l'autre côté, j'agrandirai quelques plans d'accès pour visualiser aussi certains chemins. Un plan vraiment global sera sans doute ajouté, s'il facilite la lecture.

 

PS : en commentaires (voir ci-dessous), Hespéra  nous indique le site

VISORANDO : pour celui-ci, vous devrez donner votre adresse mail pour télécharger la fiche descriptive du circuit et une carte en format PDF (carte imprimable sur une feuille A4)

OPENSTREETMAP : actuellement, ce site ne me parait pas suffisamment détaillé, c'est un projet collaboratif sur lequel il semblerait que l'on puisse ajouter des données

***

Elle évoque le coût des cartes IGN ; c'est aussi ce qui m'a freinée : en acheter deux pour avoir une vue sur une zone d'une vingtaine de km2 ne me paraissait pas la meilleure solution.

Voir les commentaires

Rédigé par monik

Repost0