A galon ganit .... parenthèse bretonnante

Publié le 22 Mai 2020

Je cherche, je cherche... Un récent message reçu se concluait ainsi : A galon ganit ..

Quoi ça veut dire ?wink j'ai enregistré 3 dicos breton-français dans mes favoris.. ils ne savent pas non plus 

Grand Terrier arkaevraz.net/dicobzh  - dictionnaire Favereau

  • a galon = sincèrement (salutation fin de lettre)

 

Glosbe :

  • a galon = cordialement 
  • ganit ... ???
  • a galon ganit ????

 

dicovia

 

Allez, on reprend tout et on recommence !

Tout d'abord, il faut citer l'Ofis Pulblik Ar Brezhoneg, dont j'ignorais l'existence, qui propose entre autres un  traducteur automatique, qui propose simplement  "A galon ganit" par "cordialement" .. Mais c'est bien sûr, on ne traduit pas une expression mot à mot mais par la correspondance d'usage ..  .. aie, ce traducteur a une limite apparemment : il traduit du breton vers le français, mais pas l'inverse (ou bien je n'ai pas trouvé le bon "clic")

"sky my husband" n'évoquera rien à des anglophones (je ne suis pas sûre que "ciel mon mari" évoque encore quelque chose aux Français ??).. c'était juste un livre amusant, sur des tentatives de traduction littérale

Si vous vous êtes déjà intéressé à l'apprentissage de la langue bretonne, vous aurez sans doute entendu dire que, d'une paroisse à l'autre, on ne se comprend pas. C'est un peu exagéré, mais pas complètement. 

Des intellectuels ont tenté d'harmoniser les "versions", et ont créé au début du XXème siècle une norme orthographique réunissant les régions nord-ouest de la Bretagne : la Cornouaille, le Léon et le Trégor, le KLT (Kerne - Leon - Treger ). Ultérireurement, une nouvelle norme a été créée, incluant le pays Vannetais : le Kerne Leon Treger Gwenedeg :  KLTG

C'est la langue que l'on utilise dans les livres, mais lorsque l'on apprend le breton en famille, on apprend bien sûr la langue locale, qui a été parlée par les grand-parents et leurs ancêtres..

Pour en revenir à A galon ganit  Hespera a fait des recherches approfondies auprès d'experts , et il m'en transmet le résultat (et m'autorise à les publier).  

A galon conclut un courrier, et peut se traduire par cordialement. .. La réponse sera A galon ganit   cordialement avec toi, ou bien A galon ganit  ivez   cordialement avec toi aussi

Pour ma part, euh, je m'étais bien inscrite à des cours de breton quand j'avais 16 ans ... mais j'ai préféré utiliser cet alibi pour profiter de deux heures de liberté hebdomadaires. Heureusement qu'à la maison, personne n'a songé à vérifier mes progrès, je n'ai assisté qu'aux deux premiers cours !  

Pour la petite histoire, mon père avait appris le français en entrant à l'école. Si le "maître" surprenait un enfant parlant breton, il le contraignait à porter un sabot autour du cou pour rentrer chez lui.  Adultes, mes parents parlaient breton entre eux lorsqu'ils ne voulaient pas que nous comprenions.

Au final, je n'ai appris que les jurons de mon grand-père et quelques  formules de politesse, incluant quelques échanges sur la météo.. je crois bien avoir tout oublié. 

 

 

Rédigé par monik

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Snoopy 22 27/05/2020 10:54

Merci pour toutes ces recherches très instructives et intéressantes !
Tes remarques sur le fait que parler le breton à l'école faisait l'objet de brimades m'ont fait penser à celles entendues lors de mon séjour en Louisiane : des personnes âgées nous ont évoqué les punitions subies à l'école lorsqu'ils parlaient le français cajun et non l'anglais ! Et maintenant, le français est à nouveau enseigné !
A bientôt

monik 27/05/2020 17:29

Merci Snoopy, en fait, les félicitations doivent revenir à Hespéra, c'est lui qui avait conclu son message par cette phrase.. je ne crois pas que mon père la connaissait, c'est du "breton commercial" (comme on dit "anglais commercial".. ce n'est pas péjoratif, c'est juste que ce n'est pas le langage des champs :)