un obstacle : porte fenêtre coulissante

Publié le 29 Novembre 2009

Impossible de poser une tringle à  rideau sur la structure métallique d'une porte coulissante ? Non, il y a forcément une solution.

Explications à suivre, pour l'article suivant cliquer ICI

Les barres que j'avais achetées ne tenaient pas très bien, mais le problème est résolu :

On trouve des bandes agrippantes dans les magasins de bricolage ; je craignais que la partie adhésive ne résiste pas à la chaleur, alors j'ai enlevé la colle avec un produit solvant pour la remplacer par une colle plus spécifique "extérieur" (je ne suis pas sûre que cela soit réellement utile ou efficace, on verra cet été)

J'ai collé un morceau de bande dans un creux entre le toit et la paroi de la véranda (je sais, j'ai eu de la chance que ce creux existe), et un autre sur le rebord de la tringle à rideau. Tout tient maintenant très bien. Un rideau occultant est fixé sur cette tringle à rideau

 

et j'ai ajouté un voilage en organdi.

Je ne connais pas grand chose aux tissus, l'organdi est une vraie trouvaille, du coton 100 % à moins de 5 € le mètre chez Tissus Price ... Je l'avais vu aussi dans mon magasin préféré, mais il n'y en avait pas assez pour mes fenêtres.

En version hiver, il est accroché à mi hauteur à  cette même tringle à rideau par une "rallonge" créée en ficelle et macramé ; dès que la porte-fenêtre sera souvent ouverte, il faudra le remonter pour qu'il ne soit pas gênant

 

En haut de le fenêtre, un mousqueton permettra de fixer le rideau en position haute.

Quelques perles enfilées sur une chaînette lui donnent un peu de poids pour ne pas voler au vent, et servent aussi de raccord avec le bas du rideau, qui sera ajouté aux beaux jours, grâce à une bordure au crochet comportant des boutonnières

 

J'avais d'abord ajouté une baguette en bas du rideau, pour pouvoir le raccourcir à la façon d'un store ; mais j'étais gênée chaque fois que je sortais par la porte fenêtre.

Rédigé par monik

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article