LE MINAOUET

Publié le 7 Juin 2017

AZZA vient de créer un nouveau gabarit à partir d'un cercle, il s'appelle Evasion ...  en digiscrap, il est simple à recréer : on garde l'arrondi en bas, et on étire simplement la pointe supérieure ... une nouvelle variante, après le "Noisette" et celui qui ressemble à un oeil, dont j'ai oublié le nom

 

J'ai fait une petite page, mais j'hésite entre deux versions. J'ai créé un masque avec le nom du lieu-dit pour y insérer une texture,

et je ne sais pas si je choisis la page avec la photo de l'arc en ciel insérée dans le masque :

LE MINAOUET

ou celle avec une texture Arc en Ciel d'un kit : 

LE MINAOUET

vos avis me seraient bien utiles, merci d'avance !

Rédigé par monik

Repost 0
Commenter cet article

clo 08/06/2017 14:36

perso j'adore les lettres colorées comment fais-tu,, tu partages ton astuce merci

monik 08/06/2017 17:41

merci et bienvenue ici, pour répondre à ta question je posterai une nouvelle page, ce soir sans doute sinon demain

appelsientje 08/06/2017 14:34

Les 2 pages sont superbes avec une préférence pour l'effet arc-en-ciel sur le titre de la seconde. J'aime ce nouveau gabarit. Scrap'Amitiés Monique

monik 08/06/2017 17:41

merci encore, oui, ce gabarit est à la fois très simple et très sympa

Fasan 08/06/2017 13:55

Moi je préfère la 2ème,merci pour les gabarits et le partage du kit girly.
EMILIE

monik 08/06/2017 17:42

merci pour ton vote et ta visite, et bienvenue ici ;)

Scrapanic33 07/06/2017 20:37

Je préfère aussi la seconde pour les mêmes raisons....

monik 07/06/2017 20:43

adjugé, vendu ... je garde la seconde, merci les filles !

muttidesaski 07/06/2017 18:24

perso je préfère la 2ère page, le texte est plus lisible....mais je ne mets pas d'ombre aux textes car dans la réalité ils n'en produisent pas lorsqu'on écrit sur une feuille, le texte est "plat" et n'a pas d'ombre

monik 07/06/2017 20:24

merci pour ta visite et ta réponse ! D'accord avec toi pour l'ombre sous le texte écrit, mais on peut aussi créer une pancarte, une enseigne, qui autorise les ombres... et après il y a aussi la liberté ''poétique" ?